Scientifique de l'année de Radio-Canada

Manon Bergeron reçoit ce titre pour sa contribution à l'avancement des connaissances sur les violences sexuelles. On la voit ici en compagnie de Michel Bissonnette, vice-président principal de Radio-Canada.
Photo :Lawrence Arcouette

Vers une thérapie anti-vieillissement?

La surexpression de la protéine Parkin peut contrer les effets délétères de l'âge sur les muscles squelettiques.

Le vieillissement s'accompagne inexorablement d'une perte de masse musculaire, la sarcopénie. C'est l'un de ses effets les plus délétères. Avec l'âge, les muscles squelettiques s'atrophient et perdent de leur force, entraînant une foule de complications médicales. Pour contrer ce processus, une équipe de chercheurs vient de découvrir une nouvelle  cible thérapeutique. Ils ont démontré que la surexpression de Parkin, une protéine surtout connue pour son implication dans la forme juvénile de la maladie de Parkinson, a un effet protecteur contre la perte de masse musculaire reliée à l'âge. Leurs résultats, publiés dans le prestigieux Journal of Physiology sous le titre «Parkin overexpression protects from ageing-related loss of muscle mass and strenght», pourraient constituer un pas de géant dans la lutte contre le vieillissement.

Plan ministériel sur les stages

La Direction salue l'engagement du ministre Jean-François Roberge à proposer des solutions concrètes d’ici la fin avril.

Dans un message envoyé à la communauté, la Direction de l’UQAM a tenu à saluer la position annoncée le 19 janvier par le ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur Jean-François Roberge (B.Ed. éducation préscolaire et enseignement primaire, 1996) sur le dossier des stages dans la formation collégiale et universitaire. «Conscient que des iniquités peuvent être perçues à l'heure actuelle en ce qui a trait à l'encadrement et à la compensation des stages au Québec», le ministre Roberge reconnaît que le statu quo n’est pas envisageable et s’engage à proposer des solutions concrètes d’ici la fin avril 2019.

Prix Jacques-Genest

Daphné Génier Marchand compte parmi les lauréats du concours Relève étoile.

La doctorante en psychologie Daphné Génier Marchand fait partie de trois lauréats du mois de janvier du concours Relève étoile des Fonds de recherche du Québec (Nature et technologies, Société et culture et Santé).  La doctorante a reçu le prix Jacques-Genest du Fonds Santé, assorti d'une bourse de 1000 dollars, pour son article intitulé «How does dementia with Lewy bodies start? Prodromal cognitive changes in REM sleep behavior disorder», paru dans Annals of Neurology.

Plus d'actualités

23 Janvier 2019

À vos caméras!

La sixième édition du concours vidéo pour les étudiants des établissements de l'Université du Québec est en cours.

22 Janvier 2019

Le temps de l'attente 

L'exposition présentée à la Galerie de l’UQAM questionne la valeur du temps de travail dans le système capitaliste contemporain. 

22 Janvier 2019

Défi énergie: semaine 2

Une activité à grand déploiement viendra clôturer l'événement, auquel ont participé plusieurs membres de la communauté.

22 Janvier 2019

En route vers le Championnat provincial

Les équipes de badminton des Citadins se qualifient pour le tournoi de fin de saison.

22 Janvier 2019

Nouveaux espaces lumineux

Les usagers de la bibliothèque ont accès à des tables munies de lampes, de prises électriques et de ports USB.