Le diplômé André Girard remporte le Prix Canada-Japon

3 Novembre 2008 à 5H00

Le diplômé André Girard (B.A., 1989; M.A. études littéraires, 1995) a remporté le Prix littéraire Canada-Japon pour le récit de voyage Marcher le silence - Carnets du Japon (Leméac, 2006), qu'il a coécrit avec André Duhaime. Les Prix littéraires Canada-Japon constituent une reconnaissance de l'excellence littéraire des auteurs canadiens qui écrivent sur le Japon, sur des thèmes japonais ou sur des thèmes qui favorisent la compréhension mutuelle entre le Japon et le Canada. Les lauréats se partagent une bourse de 10 000 $.

Ce journal de voyage est écrit sous la forme d'un haïbun, narration de voyage qui appartient à la tradition japonaise, mêlant la prose libre et subjective au haïku, forme poétique très codée. La première transmet ce qui est ressenti, la seconde, l'image. «De Tokyo à Takayama, de la grande ville affairée aux hauteurs d'un Japon oublié, André Duhaime et André Girard nous font part de leur rencontre intime avec le Japon. Plus que leur dépaysement ravi, ils disent leur désir d'étonnement qui est aussi un désir de l'autre, leur ouverture touchante à un pays qu'ils nous révèlent, au fil des pas et des jours, dans ses paysages variés, sa culture moderne et immémoriale, les détails évocateurs de sa vie quotidienne», ont déclaré les membres du jury.

Lauréat du Prix Robert-Cliche 1991, André Girard est titulaire d'une maîtrise en études littéraires, rédigée sous la direction de l'académicien Jacques Allard, et il a soutenu en une thèse de doctorat en création littéraire à l'Université Laval, sous la direction de l'écrivain Neil Bissoondath. Son cinquième roman intitulé Port-Alfred Plaza a été publié en 2007 chez Québec Amérique, et avec l'écriture en duo de Marcher le silence - Carnets du Japon, l'auteur expérimente pour une première fois la prose poétique.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE