Le diplômé Philippe Lamarre, lauréat de la Bourse Phyllis-Lambert Design Montréal

12 Juin 2008 à 5H00

Le maire de Montréal, Gérald Tremblay, a décerné aujourd'hui la Bourse Phyllis-Lambert Design Montréal à Philippe Lamarre, diplômé de l'UQAM en design graphique, cofondateur de l'agence de création Toxa et du magazine Urbania. Créée en l'honneur de Phyllis Lambert, directrice fondatrice du Centre Canadien d'Architecture (CCA), cette bourse de 10 000 $, offerte par la Ville de Montréal, permettra au lauréat de documenter et de diffuser, au moyen d'un site Internet collaboratif, le patrimoine pictural des trois villes UNESCO de design, Berlin, Buenos Aires et Montréal.

Le projet proposé par Philippe Lamarre porte sur le design graphique vernaculaire, c'est-à-dire la signalétique officielle et commerciale ainsi que toute autre manifestation laissant une empreinte dans le paysage urbain. Qu'il s'agisse des réclames peintes sur les murs de briques ou encore d'enseignes, ces artéfacts visuels incarnent l'esprit de leur époque, tant par la technique avec laquelle ils ont été produits, que par leur style ou leur contenu. Chaque culture possède son langage pictural propre dans lequel typographie et iconographie se marient pour guider le citoyen dans ses activités quotidiennes.

Philippe Lamarre souhaite répertorier et classifier ces symboles du passé et du présent dans le but de promouvoir le patrimoine architectural des villes, de mettre en valeur et de préserver leur identité et leur spécificité. Ce projet, qui s'échelonnera sur une période de huit mois, comprend des déplacements à Berlin et Buenos Aires, deux villes membres du Réseau des villes créatives de l'UNESCO. Le résultat de ses recherches prendra la forme d'un site Internet collaboratif où les usagers pourront publier les images du design vernaculaire urbain des villes du monde entier.

Les membres du jury, formé de M. Mirko Zardini, directeur du CCA, de Mme Monique Savoie, présidente de la Société des arts technologiques, et de Mme Marie-Josée Lacroix, commissaire au design et directrice de Design Montréal, ont été unanimes à reconnaître la capacité du lauréat à explorer et à utiliser les médias non conventionnels, à l'image de sa génération, pour capter l'âme qui se dégage d'une ville. «Philippe Lamarre propose un regard neuf sur la ville, à la fois informatif et éclairé, en s'attardant aux symboles architecturaux et aux icônes de la culture populaire, a indiqué Mme Savoie. Son projet de site Internet collaboratif rejoint toute une nouvelle génération désireuse d'échanger et de partager avec des communautés d'internautes du monde entier leurs observations sur la ville et son identité.»

À propos de la Bourse Phyllis-Lambert Design Montréal
Décernée annuellement par la Ville de Montréal, la Bourse Phyllis-Lambert Design Montréal vise à souligner le talent d'un designer (ou d'un collectif de designers montréalais) ayant dix ans ou moins de pratique professionnelle, et qui s'est démarqué par la qualité exceptionnelle de ses études et de ses travaux, ainsi que pour son intérêt marqué pour la ville. Cette bourse rend hommage à Phyllis Lambert, grande Montréalaise, et ardente défenseur de la relève en design.

«La reconnaissance des jeunes talents dans le design relié au domaine de la ville est essentielle pour l'avancement de notre société, a indiqué Phyllis Lambert. Par cette bourse, les jeunes professionnels pourront approfondir leurs connaissances des pratiques exercées à l'échelle internationale, se confronter à des univers créatifs différents et profiter d'un réseautage professionnel dynamique. Ce prix est donc autant porteur pour la Ville que pour le lauréat. Je tiens à féliciter le premier récipiendaire de cette distinction.»

***

Voir aussi:

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE