Les diplômés Gwenaël Bélanger et Charles Guilbert parmi les artistes les plus prometteurs en arts visuels et médiatiques

21 Mai 2008 à 5H00

Le Musée d'art contemporain de Montréal et Télé-Québec s'associent pour produire, diffuser et exposer 10 capsules vidéo d'artistes québécois comptant parmi les plus prometteurs dans le domaine des arts visuels et médiatiques. Les diplômés de l'UQAM Gwenaël Bélanger - qui est aussi concepteur graphiste au Service de l'audiovisuel - et Charles Guilbert font partie de ce groupe.

Les deux organismes ont demandé aux artistes participants, qui sont tous issus du milieu des arts visuels et intègrent la création médiatique dans leur pratique, de créer 10 capsules vidéo d'une minute, en leur donnant carte blanche quant au contenu et au scénario.

La nature même de ce médium permettra la diffusion des œuvres en format d'exposition, en format télévisuel et sur Internet. Depuis le 14 mai dernier, les œuvres vidéographiques sont diffusées en alternance sur les ondes de Télé-Québec - au moment des pauses publicitaires - ainsi que sur son site Internet, et ce, jusqu'au 7 septembre.

Dans L'Hameçon, Gwenaël Bélanger (B.A. Arts visuels, 2001) nous accroche à un ventilateur dans une spirale qui met notre perception en déroute, tandis que dans Une flamme dans l'univers, Charles Guilbert (B.A. Études littéraires 1987, M.A. Études littéraires, 1992) et Serge Murphy nous entraînent dans une quête existentielle autour d'un monologue et d'un sac blanc.

Les 10 capsules seront également présentées du 24 mai au 7 septembre, dans le cadre de la première édition de La Triennale québécoise - Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme, au Musée d'art contemporain. Après cet événement, les œuvres seront intégrées à la collection du Musée d'art contemporain et deviendront patrimoine national. Ces vidéos d'art feront aussi partie de l'inventaire de Télé-Québec qui pourra éventuellement les rediffuser.

Cette première édition de La Triennale québécoise, véritable portrait de groupe de la production artistique contemporaine actuelle, rassemble quelque 135 œuvres - dessin, installation, peinture, performance, photo, sculpture et vidéo - de 38 artistes et collectifs, incluant la programmation des capsules vidéo créées et diffusées en collaboration avec Télé-Québec. 

Pour la grande majorité des artistes, il s'agit d'une première présentation de leurs travaux au Musée. Plusieurs diplômés de l'UQAM participent à cette exposition :

  • David Altmejd (B.A. Arts visuels, 1998);
  • Gwenaël Bélanger (B.A. Arts visuels, 2001);
  • Valérie Blass (B.A. Arts plastiques, 1999; M.A. Arts visuels et médiatiques, création, 2006);
  • Michel de Broin (M.A. Arts plastiques, 1997); 
  • Patrick Coutu (B.A. Arts visuels, 1999);
  • Raphaëlle de Groot (B.A. Arts visuels 1997, M.A. Arts visuels et médiatiques, création, 2007);
  • Manon De Pauw (M.A. Arts visuels et médiatiques, création, 2003);
  • Julie Doucet (Certificat en art d'impression, 1988);
  • Stéphane Gilot (M.A. Arts visuels et médiatiques, création, 2006);
  • Cynthia Girard (B.A. Arts plastiques, 1995);
  • Romeo-Emmanuel Gongora (B.A. Arts visuels 1998, M.A. Arts visuels et médiatiques, création, 2005);
  • Charles Guilbert (B.A. Études littéraires 1987, M.A. Études littéraires, 1992);
  • Isabelle Hayeur (B.A. Arts plastiques 1997, M.A. Arts plastiques, création, 2002).

C'est l'une des plus ambitieuses expositions d'art contemporain québécois, puisque pour la première fois dans l'histoire du Musée d'art contemporain, toutes les salles seront consacrées à cet événement. À partir du 24 juin, le musée ouvrira ses portes sept jours sur sept. Tous les mercredis, le public pourra rencontrer des artistes et échanger avec eux sur leur œuvre et leur parcours. On peut voir cette exposition gratuitement dans le cadre de la 22e journée des musées montréalais (JDMM), qui aura lieu le dimanche 25 mai.

Signalons enfin que le Musée d'art contemporain a fait l'acquisition en 2007, pour sa collection permanente, d'une œuvre récente de Michel de Broin intitulée Black Whole Conference, 2006, 72 chaises, qui est exposée dans le cadre de la Triennale.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE