La diplômée Julie Allard reçoit le Prix de la meilleure thèse de doctorat 2008 du Conseil des diplômés de la Faculté des sciences humaines

19 Juin 2009 à 15H23

Lors de la cérémonie de Collation des grades de la Faculté des sciences humaines, tenue le 13 juin dernier, Julie Allard, diplômée en histoire, a remporté le Prix de la meilleure thèse de doctorat. Parrainé par le Conseil des diplômés de la Faculté, ce prix annuel, qui en est à sa première édition, est assorti d'une bourse de 3 000 $.

La thèse de Julie Allard, intitulée La généalogie d'une figure de l'angoisse. Formes, pratiques et représentations de la place de Grève (Paris, 1667-1789), a séduit les membres du jury. Ces derniers ont reconnu la très haute qualité du manuscrit qui non seulement propose une analyse convaincante et complète du fonctionnement de la place de Grève au XVIIIe siècle mais représente une plongée passionnante dans l'univers quotidien de la cité parisienne sous l'Ancien Régime. Ce travail d'envergure, qui s'appuie sur de multiples fonds d'archives, plans, mémoires, cartes et récits, a suscité un concert d'éloges. «Un laboratoire d'idées nouvelles pour penser la ville. Un travail neuf qui démontre une réelle ouverture pluridisciplinaire. Quelque 300 pages de textes, d'annexes et d'appendices exploitées avec finesse et intelligence. Un raisonnement clair et assuré. Une présentation irréprochable. Un incontestable talent littéraire».

Julie Allard a rédigé sa thèse sous la direction des professeurs Pascal Bastien, de l'UQAM, et Alain Cabantous, de la Sorbonne. Elle a reçu une dizaine de bourses, dont le Robert Vogel Memorial Award, décerné à l'étudiant le plus prometteur en histoire européenne, ainsi qu'une prestigieuse bourse doctorale du CRSH. Actuellement, elle bénéficie d'une bourse du FQRSC pour un stage postdoctoral à l'Université de Florence.

Rappelons que le Prix de la meilleure thèse de doctorat de la Faculté des sciences humaines récompense une thèse s'étant distinguée par sa qualité, sa rigueur et son apport original dans l'une des six disciplines suivantes : histoire, linguistique, philosophie, psychologie, sciences des religions et sociologie.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE