L'exposition Taller : objet-vêtement, de la designer et professeure Maryla Sobek, sera présentée en Pologne

TallerLa professeure Maryla Sobek, de l'École de design de l'UQAM et de l'École supérieure de mode de Montréal, présentera l'exposition Taller : objet-vêtement en Pologne, d'abord du 14 octobre au 21 novembre, au Muzeum Architektury, à Wroclaw, puis du 26 novembre au 28 décembre, au Palac Sztuki, à Cracovie.

Se situant à la croisée des disciplines que sont le vêtement et l'architecture, cette exposition regroupe cinq œuvres, soit cinq «objets-vêtements», dont la conception se fait à la manière d'un plan d'architecture. Inspirés de l'architecture des Dogons, ces «objets-vêtements» résultent, en partie, des études réalisées par l'artiste au Mali, en 2009, là où l'architecture est considérée comme le parfait exemple de la rationalité de l'architecture vernaculaire. Le commissariat de l'exposition est assuré par Serge Allaire, historien de l'art, expert en histoire de la photographie de mode et chargé de cours au Département d'histoire de l'art de l'UQAM.

Méthodologie et conception

L'entrée progressive du vêtement dans le domaine des arts et de la muséologie est un phénomène accompli en Europe. Ce mouvement, qui mobilise les historiens de l'art et les muséologues, vise à décloisonner les genres et à légitimer un domaine de création encore jeune en Amérique du Nord et au Québec. La démarche de la professeure Sobek s'inscrit dans ce mouvement.

Ces «objets-vêtements» ne reproduisent pas la forme du corps, mais sont créés comme des enveloppes possédant les caractéristiques fondamentales d'un habitacle individuel. La forme de ces «objets-vêtements» a pour caractéristique d'être polymorphe, c'est-à-dire qu'ils peuvent être portés de différentes manières et selon l'initiative de l'individu. Par conséquent, chaque «objet-vêtement» fait appel à la participation du porteur, autrement dit, à sa créativité.

Muséologie

L'exposition fait appel à d'autres disciplines artistiques, soit la danse, la vidéo et la photographie.

Afin de relever les défis de nature muséologique posés par la particularité du corpus des œuvres, cette exposition requiert la présence du corps en mouvement pour montrer la malléabilité et le caractère polymorphe des vêtements. Pour atteindre cet objectif, le commissaire et l'artiste ont fait appel à Manon Levac, professeure au Département de danse de l'UQAM, et à Sarah DellAva, étudiante à la maîtrise en danse. Ces dernières ont conçu et réalisé des chorégraphies pour chacun des cinq vêtements, chorégraphies filmées par le vidéaste et réalisateur Félix Dufour-Laperrière.

Catalogue

Le catalogue de l'exposition Taller : objet-vêtement publie des textes analytiques portant sur le travail de Maryla Sobek et est composé de nombreuses photographies illustrant les œuvres, ainsi que d'images témoignant de l'expérience de l'artiste au Mali. Il est en vente à la COOP UQAM.

***

Voir aussi : 

Plus d'actualités

17 septembre 2014

Meilleurs projets en design d'emballage

Deux Uqamiens remportent les honneurs au concours international PACKPLAY.

17 septembre 2014

L'histoire de l'art au musée

Des étudiants en histoire de l'art présentent leurs travaux de recherche au Musée des beaux-arts de Montréal.

17 septembre 2014

Un problème de santé majeur

Jean-François Gagnon s'intéresse aux impacts de l'apnée du sommeil sur les fonctions cognitives.

15 septembre 2014

Des hauts et des bas

Les équipes de soccer des Citadins n'ont pas réussi à marquer à leur match d'ouverture à domicile.

15 septembre 2014

Première course de l'année

La saison de cross-country débutait ce week-end avec une course sur le mont Royal.

Experts UQAM dans les médias