L'UQAM décerne cinq doctorats honorifiques dans le cadre des cérémonies de collation des grades

14 Juin 2010 à 15H50

Fraser_DBDans le cadre des cérémonies de collation des grades de quatre de ses facultés, du 11 au 13 juin derniers, l'UQAM a rendu hommage à cinq personnalités marquantes pour leur contribution exceptionnelle à la société. Des doctorats honoris causa ont ainsi été remis à Mme Sheila Fraser, Mme Brenda Milner, M. Édouard Lock, M. Carlos M. Duarte et M. James Peter Kimmins.

Sheila Fraser

Recommandation de la Faculté de science politique et de droit

Née à Dundee en Montérégie, Sheila Fraser est diplômée en commerce de l'Université McGill et comptable agréée depuis 1974. Elle a connu une carrière exemplaire au sein du cabinet Ernst &Young. C'est en 1999, après 25 ans de pratique professionnelle, qu'elle entre au service du Bureau du vérificateur général du Canada à titre de sous-vérificatrice générale. Deux ans plus tard, elle est nommée Vérificatrice générale du Canada, établissant deux premières : elle est la première femme à occuper cette fonction au Canada et la première titulaire à être promue de l'intérieur. C'est sa vigilance qui a permis de mettre au jour la façon dont les 250 millions de dollars du Programme des commandites, institué par le gouvernement libéral, avaient été dépensés. Sheila Fraser est une femme engagée au sein de sa profession et de sa fonction. L'Ordre des comptables agréés du Québec lui a remis le Prix CA Émérite en 1993. Elle a été nommée membre d'honneur (fellow) des deux ordres comptables du Québec et de l'Ontario. Après neuf années d'un mandat de dix ans, la Vérificatrice générale a fait valoir de façon exemplaire la responsabilité qui lui incombe en matière d'examen des activités du gouvernement fédéral et de reddition de comptes exigée de celui-ci pour sa gestion des fonds publics.

 

Brenda Milner

Recommandation de la Faculté des sciences humaines

Milner_DB2Pionnière des neurosciences cognitives, Brenda Milner a apporté des contributions majeures à la connaissance du cerveau et à la compréhension de la mémoire. Née en Angleterre, détentrice d'une maîtrise en psychologie expérimentale et d'un doctorat de l'Université Cambridge, ainsi que d'un doctorat de l'Université McGill, Brenda Milner arrive à Montréal en 1944. Elle enseigne pendant huit ans à l'Institut de psychologie de l'Université de Montréal et joint par la suite le Département de psychologie de l'Université McGill, où elle devient professeur titulaire en 1970. Elle compte parmi les chercheurs qui, dans le monde, ont le plus contribué à la compréhension de cette faculté supérieure du cerveau qu'est la mémoire. Engagée dans la communauté scientifique, Brenda Milner a publié plus d'une centaine d'articles et de chapitres de livres, en plus de présenter d'innombrables communications et conférences. Brenda Milner a obtenu plusieurs doctorats honorifiques et de nombreux prix dont, en 2009, le prestigieux prix Balzan en neurosciences cognitives. Elle est membre de plusieurs sociétés savantes, de la Société royale du Canada et de la Royal Society of London. Elle a été promue Compagnon de l'Ordre du Canada en 2004 et Grande Officière de l'Ordre national du Québec en 2009. Maintenant âgée de 91 ans, Brenda Milner est toujours active en recherche et poursuit son enseignement en neurologie et neurochirurgie à l'Université McGill et à l'Institut neurologique de Montréal.

 

Édouard Lock

Lock_DB2Recommandation de la Faculté des artsFondateur et directeur artistique de la compagnie de danse La La La Human Steps, Édouard Lock est aussi danseur, photographe, cinéaste et concepteur-chorégraphe pour des spectacles de danse, de musique et d'opéra sur la scène internationale. Né à Casablanca, mais ayant grandi à Montréal, il a créé sa première chorégraphie, Temps volé, à l'âge de 21 ans. Cinq ans plus tard, il mettait sur pied sa propre compagnie. Cet artiste multidisciplinaire connait le succès dès ses premières créations, ce qui lui permet d'expérimenter avec une audace et une témérité sans pareilles. Ses œuvres les plus connues, Human Sex, New Demons, Infante, c'est destroy, 2, Exaucé/Salt, Amelia et Amjad, ont fait le tour du monde et ont été vues par des centaines de milliers de spectateurs. Édouard Lock a reçu les plus grands honneurs accordés à des artistes canadiens et québécois, dont, récemment, le prix Molson du Conseil des Arts du Canada, le Prix du Centre national des arts d'Ottawa en 2001, le Prix Denise-Pelletier du gouvernement du Québec en 2002 et le Benois de la danse, offert par l'Association internationale de la danse, en 2003. Il a été nommé Chevalier de l'Ordre national du Québec en 2001, Officier de l'Ordre du Canada en 2002 et reçu membre de la Société Royale du Canada en 2006.

Carlos M. Duarte

Recommandation de la Faculté des sciences

Duarte_DB2Né à Lisbonne au Portugal, Carlos M. Duarte est professeur à l'Institut des études avancées méditerranéen (IMEDEA) à Majorque, en Espagne, et est l'un des écologistes les plus prolifiques de sa génération. Titulaire d'un doctorat en limnologie de l'Université McGill et spécialiste de l'environnement aquatique, il est reconnu pour ses travaux sur la conservation des herbiers marins, sur le métabolisme global des océans, sur l'impact des changements climatiques sur le fonctionnement des écosystèmes polaires, et sur le rôle des systèmes lacustres dans le bilan global du carbone. Ses quelque 400 publications scientifiques dans des revues spécialisées et ses neuf livres, comme auteur ou coauteur, de même que la douzaine d'articles et entrevues de vulgarisation qu'il a livrés, ont fait connaître le professeur Duarte internationalement. L'envergure et l'influence de ses travaux sur la compréhension et la conservation des écosystèmes lui ont valu plusieurs prix nationaux et internationaux. Président depuis 2006 de la plus prestigieuse société savante du domaine limnologique et océanographique, The American Society of Limnology and Oceanography (ASLO), son influence sur la communauté scientifique est telle qu'il figure parmi les écologistes les plus cités actuellement. De plus, la Commission européenne, en 2009, l'a nommé membre pour quatre ans du Conseil scientifique du Conseil européen de la recherche.

 

James Peter Kimmins

Recommandation de la Faculté des sciences

Kimmins_DB2Premier grand écologiste forestier au Canada et l'un des premiers au monde, James Peter Kimmins a d'abord fortement participé à l'émergence de cette science. Son influence fut marquante en foresterie où il a contribué directement à l'inclusion de principes écologiques dans l'aménagement de la forêt. Professeur d'écologie forestière à l'Université de la Colombie-Britannique (UBC), de 1969 à 2007, ce chercheur, le plus réputé au Canada et l'un des plus connus en écologie forestière sur la scène internationale, s'est aussi fait remarquer par diverses publications : des articles dans des revues scientifiques, des chapitres de livres et des comptes-rendus de conférences, plus de 200 au total. Auteur du célèbre Forest Ecology, qui en est à sa troisième édition et qui est utilisé mondialement, dans toutes les facultés de foresterie, comme livre de référence obligatoire en écologie forestière, James Kimmins est également connu pour son ouvrage Balancing Act. Lauréat d'une multitude de prix prestigieux, il a remporté, entre autres, le Prix scientifique IUFRO - Le Réseau mondial pour la coopération des sciences forestières (1986), le Prix scientifique de l'Institut canadien en foresterie (1987), le Western Forest and Conservation Forestry Achievment Award (1991), le Forest Renewal BC Excellence Award (1997) et le Queen's Jubilee Gold Medal for Service to Canadian Forestry (2003).

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE