L'UQAM décerne un doctorat honorifique à Ray Jackendoff

22 Juin 2010 à 17H58

Ray_JackendoffSur recommandation de la Faculté des sciences humaines, l'UQAM a décerné le 21 juin dernier un doctorat honoris causa à Ray Jackendoff pour reconnaître la variété et la richesse de ses intérêts de recherche scientifique et sa contribution exceptionnelle au progrès et au développement de la linguistique et des sciences cognitives. Cette reconnaissance lui a été attribuée dans le cadre de sa participation à titre de conférencier invité à l'Institut d'été sur l'origine du langage, qui se déroule jusqu'au 30 juin. Cet événement est organisé par l'Institut des sciences cognitives (ISC) de l'UQAM et regroupe une quarantaine de chercheurs internationaux.

Incarnant le meilleur de l'esprit interdisciplinaire des sciences cognitives, Ray Jackendoff - Seth Merrin Professor of Philosophy et codirecteur du Center for Cognitive Studies à l'Université Tufts - a contribué de façon exceptionnelle aux domaines de la linguistique, des sciences cognitives et de la théorie de la musique. Ses intérêts de recherche portent sur l'architecture de la faculté de langage, le système  conceptuel humain et la façon dont les concepts sont encodés par les langues. Il s'est intéressé récemment aux concepts sociaux comme la valeur, la morale, l'obligation et le sens de la justice. Sa renommée dépasse le cadre de la linguistique, s'étendant également à la philosophie, à la psychologie cognitive et à la musique.

Titulaire d'un doctorat en linguistique du MIT, Ray Jackendoff est professeur émérite de l'Université Brandeis où il a dirigé les programmes de linguistique et de sciences cognitives, de 1971 à 2006. Il a publié plus de 150 articles et est l'auteur de 13 monographies dont plusieurs ont fait l'objet de traductions en espagnol, en italien, en coréen, en néerlandais et en japonais. Semantic Interpretation in Generative Grammar lui a valu le Gustave O. Arlt Award in the Humanities en 1974. Membre de l'American Association for the Advancement of Science et de l'American Academy of Arts and Sciences, Ray Jackendoff a été président de la Linguistic Society of America et de la Society for Philosophy and Psychology. Il est lauréat du prix Jean-Nicod 2003, décerné par l'Institut Jean Nicod de Paris, pour sa contribution à titre d'éminent chercheur dans le domaine de la philosophie cognitive.

Clarinettiste, Ray Jackendoff participe régulièrement à des récitals et à des concerts dans la région de Boston. En 2003, il a enregistré Romanian Music for Clarinet and Piano avec la pianiste Valentina Sandu-Dediu.

Rappelons que l'UQAM a également décerné un doctorat honorifique à Brenda Milner, lors de la collation des grades de la Faculté des sciences humaines, le 12 juin dernier.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE