Trois professeurs et deux étudiants de l'UQAM honorés au Gala de l'ACFAS 2010

8 Octobre 2010 à 5H00

Prix_Acfas_2010LRL'Association francophone pour le savoir (ACFAS) a annoncé, hier, les lauréats des Prix de l'Acfas 2010, qui récompensent depuis 1944 des chercheurs ayant contribué de façon exceptionnelle à la recherche scientifique, en plus de soutenir les chercheurs prometteurs de la relève. Cette année, on retrouve parmi les lauréats trois professeurs et une étudiante de l'UQAM, qui reçoivent chacun une bourse de 5 000 $. Un autre étudiant de l'UQAM figure parmi les lauréats du Concours de vulgarisation de la recherche de l'Acfas.

Louise Vandelac, professeure au Département de sociologie et directrice de l'Institut des sciences de l'environnement de l'UQAM (ISE), a obtenu le prix multidisciplinaire Jacques-Rousseau. Ce prix a été créé en 1980 en l'honneur de Jacques Rousseau, botaniste, ethnologue et ancien secrétaire de l'Acfas. Il souligne les réalisations scientifiques exceptionnelles d'une personne ou d'une équipe qui a largement dépassé son domaine de spécialisation et qui a établi des ponts novateurs entre différentes disciplines.

René Roy, professeur au Département de chimie, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en chimie thérapeutique et directeur exécutif de Pharmaqam - Centre de recherche sur la conception, les mécanismes d'action et la valorisation des médicaments, a remporté le prix Léo-Pariseau. Créé en 1944 en l'honneur de Léo Pariseau, radiologue et premier président de l'Acfas, ce prix souligne le travail d'une personne travaillant dans le domaine des sciences biologiques ou des sciences de la santé.

Christian Messier, professeur au Département des sciences biologiques et membre du Centre d'étude de la forêt (CEF), a obtenu le prix Michel-Jurdant. Créé en l'honneur de l'écologiste Michel Jurdant en 1985, ce prix récompense des activités de recherche en sciences de l'environnement. Il est destiné à une personne dont les travaux et le rayonnement scientifique ont eu un effet dans la société en ce qui a trait à la mise en valeur et à la protection de l'environnement.

Julie Dufort, étudiante au doctorat en science politique à l'UQAM et chercheuse à l'Observatoire sur les États-Unis de la Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques, a remporté le prix Desjardins pour étudiants - niveau maîtrise. Ce prix vise à souligner l'excellence du dossier académique et à encourager le lauréat à poursuivre une carrière en recherche.

Concours de vulgarisation de la recherche
Nicolas Mansuy
, étudiant-chercheur au doctorat de sciences de l'environnement qui travaille en collaboration avec l'UQAM et le Centre d'étude de la forêt sur l'analyse du risque feu en forêt boréale, figure parmi les lauréats du Concours de vulgarisation de la recherche de l'Acfas. Il remporte un prix de 1 000 $ ainsi que la publication de son texte intitulé «L'or véritable ne craint pas le feu» dans un quotidien.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE