Les professeurs Jacques Beauchemin et Pierre Ouellet élus membres de l'Académie des lettres du Québec

Les professeurs Jacques Beauchemin, du Département de sociologie, et Pierre Ouellet, du Département d'études littéraires, ont été élus membres de l'Académie des lettres du Québec, dont la mission est de servir et de défendre la langue, la culture d'expression française et la place de la littérature dans notre société.

Les professeurs Jacques Beauchemin et Pierre Ouellet

Les professeurs Jacques Beauchemin et Pierre Ouellet ont été élu membres de l'Académie des lettres du Québec

Jacques Beauchemin (Ph.D. sociologie, 1992) s'intéresse aux questions touchant le nationalisme, l'identité québécoise et le pluralisme identitaire. Directeur de recherche à la Chaire de recherche du Canada en mondialisation, citoyenneté et démocratie et chercheur associé au Centre de recherche interuniversitaire sur la diversité au Québec (CRIDAQ), il a contribué à redéfinir les nouvelles identités dans une société québécoise en pleine mutation. Son expertise lui a d'ailleurs valu une place au sein du comité-conseil de la Commission Bouchard-Taylor où ses prises de position ont offert une lecture différente du rapport sur les accommodements raisonnables.Lauréat en 2002 du Prix Richard-Arès pour son essai L'histoire en trop (VLB, 2002), Jacques Beauchemin est aussi l'auteur de La société des identités (Athéna, 2004) et a dirigé la publication de l'ouvrage collectif La cité identitaire (Athéna, 2007), en collaboration avec Mathieu Bock-Côté.

Poète, essayiste et romancier, Pierre Ouellet est né à Québec en 1950. Il a publié plus d'une trentaine d'ouvrages, pour lesquels il a obtenu de nombreux prix, dont le Prix Ringuet de l'Académie des lettres du Québec pour son roman Légende dorée (L'instant même, 1997), le Prix du Festival international de poésie de Trois-Rivières pour Dépositions (Le Noroît, 2007) et, à deux reprises, le Prix du Gouverneur général du Canada pour ses essais intitulés À force de voir. Histoire de regards (Le Noroît, 2005) et Hors-temps. Poétique de la Posthistoire (VLB éditeur, 2008). Pierre Ouellet vient de faire paraître, aux éditions de l'Hexagone, deux rétrospectives de ses premières œuvres poétiques : Voire (2007) et Une outre emplie d'éther qui se rétracte dans le froid (2009), de même qu'un nouveau recueil de poèmes, Trombes (2009), aux éditions du Noroît.

Membre de la Société royale du Canada, Pierre Ouellet est également titulaire de la Chaire de recherche du Canada en esthétique et poétique à l'UQAM et directeur de la collection «Le soi et l'autre» chez VLB éditeur. Il a reçu en 1994 le Prix d'excellence en recherche de l'Université du Québec.

Paul Chamberland, Louise Dupré, Naïm Kattan, Georges Leroux et Fernande Saint-Martin, professeurs ou anciens professeurs de l'UQAM, sont également membres de l'Académie fondée en 1944 par Victor Barbeau et un groupe d'écrivains sous le nom d'Académie canadienne-française. L'institution, qui réunit des écrivains et des intellectuels de toutes disciplines, est devenue l'Académie des lettres du Québec, en 1992.

Plus d'actualités

19 septembre 2014

Projection hommage

La nouvelle projection sur le clocher de l'UQAM s'inspire du travail du cinéaste Norman McLaren.

19 septembre 2014

Redécouvrir Félix Leclerc

Le Département de musique organise un colloque sur l'œuvre du célèbre chansonnier.

18 septembre 2014

Stationnements transfigurés

Plusieurs Uqamiens participent à l'événement Park(ing) Day.

18 septembre 2014

Dans la peau d'un étudiant

Le comédien Gilles Renaud amorce un baccalauréat en histoire. Juste pour le plaisir d'apprendre.

18 septembre 2014

En lutte pour la justice sociale

Léa Brière-Godbout est nommée Personnalité 1er cycle au concours Forces AVENIR.

Experts UQAM dans les médias