Margarida Garcia remporte le Prix de la meilleure thèse de la Faculté des sciences humaines

18 Avril 2011 à 19H37

Margarida GarciaMargarida Garcia, nouvellement diplômée en sociologie, a remporté le Prix de la meilleure thèse 2011 de la Faculté des sciences humaines pour sa recherche doctorale intitulée «Le rapport paradoxal entre les droits de la personne et le droit criminel : les théories de la peine comme obstacles cognitifs à l’innovation».

Rédigée sous la direction de Jules Duchastel, professeur au Département de sociologie de l’UQAM, et d’Alvaro Pires, professeur à l’École de criminologie de l’Université d’Ottawa, la thèse de Margarida Garcia présente un potentiel de rayonnement élevé.

Selon les membres du jury, «il s’agit d’une thèse brillante et innovatrice sur le plan de la connaissance, qui doit absolument être publiée, car elle a une haute probabilité de transformer notre manière de voir les rapports entre les droits de la personne et le droit criminel. Elle a aussi un grand potentiel d’innovation des pratiques sur le plan institutionnel.»  «Tant les sociologues, criminologues et juristes profiteront de cette étude tout autant, nous l’espérons, que les praticiens du droit criminel et les divers acteurs du système juridique.»

Maintenant professeure adjointe aux facultés de droit et des sciences sociales de l’Université d’Ottawa, Margarida Garcia a aussi obtenu la bourse doctorale de la Fondation Pierre Elliott Trudeau.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE