Polytechnique Montréal et l'ESG UQAM lancent la Chaire de recherche internationale sur le cycle de vie

Claude Corbo, recteur de l’Université du Québec à Montréal, Jean-Pierre Reveret, titulaire de la Chaire, ESG UQAM; Réjean Samson, titulaire principal de la Chaire, Polytechnique Montréal;  Manuele Margni, titulaire de la Chaire, Polytechnique Montréal; Louise Deschênes, titulaire de la Chaire, Polytechnique Montréal ;  Rémi Quirion, scientifique en chef du Québec et Christophe Guy, directeur général de Polytechnique Montréal. Photo: Denis Bernier.

Claude Corbo, recteur de l’Université du Québec à Montréal, Jean-Pierre Reveret, titulaire de la Chaire, ESG UQAM; Réjean Samson, titulaire principal de la Chaire, Polytechnique Montréal; Manuele Margni, titulaire de la Chaire, Polytechnique Montréal; Louise Deschênes, titulaire de la Chaire, Polytechnique Montréal ; Rémi Quirion, scientifique en chef du Québec et Christophe Guy, directeur général de Polytechnique Montréal. Photo: Denis Bernier.

Polytechnique Montréal et l’ESG UQAM ont procédé aujourd’hui au lancement de la Chaire internationale sur le cycle de vie, qui s’est tenu à Polytechnique Montréal. Rattachée au Centre interuniversitaire de recherche sur le cycle de vie des produits, procédés et services (CIRAIG), l'un des plus importants centres de recherche dans le domaine au monde, la chaire sera dotée d'un budget global de sept millions de dollars sur cinq ans.

Elle sera dirigée par son titulaire principal, le professeur Réjean Samson, du Département de génie chimique de Polytechnique Montréal, ainsi que par ses trois autres titulaires, les professeurs Louise Deschênes, du Département de génie chimique de Polytechnique Montréal, Manuele Margni, du Département de mathématiques et de génie industriel de Polytechnique Montréal, et Jean-Pierre Reveret, du Département de stratégie, responsabilité sociale et environnementale de l'École des sciences de la gestion de l'UQAM.

Quatorze partenaires internationaux issus de secteurs économiques clés, tels que l'énergie, le transport, les métaux, les produits chimiques, le commerce de détail, l'alimentation et les services financiers, assureront le financement de la Chaire de recherche à raison de 500 000 $ chacun. Ces partenaires sont ArcelorMittal, Bombardier, le Mouvement Desjardins, Hydro-Québec, LVMH, Michelin, Nestlé, RECYC-QUÉBEC, RONA, SAQ, Solvay, Total, Umicore et Veolia Environnement.

Axes de recherche de la Chaire
Les travaux de la nouvelle chaire permettront aux organisations et entreprises de concevoir, de développer et de commercialiser des biens et services de manière responsable et en cohérence avec les impératifs sociaux et environnementaux.

L'approche cycle de vie vise la prise en compte de toutes les relations (environnementales, économiques et sociales) propres à un produit ou à un service, et ce, tout au long de son cycle de vie, soit de l'extraction des matières premières jusqu'à leur élimination finale, ce que l'on nomme «du berceau au tombeau». Les décisions basées sur le cycle de vie, qui offrent une vision globale, évitent ainsi les transferts de problèmes d'une étape à une autre.

Articulés autour des thèmes porteurs de la production, de la consommation et de la gouvernance responsables, les travaux de la Chaire s'intéresseront à l'opérationnalisation et à la mise en œuvre des connaissances dans des contextes d'application qui répondent à des besoins concrets, tels que l'économie d'énergie et de ressources naturelles, l'aménagement du territoire, la conception de produits, l'impact des changements climatiques, l'incidence des lois et règlements et la responsabilité sociale des entreprises. En parallèle avec ses activités de recherche, la Chaire assurera la formation de plus de 50 étudiants aux cycles supérieurs.

«L'innovation passe non seulement par les avancées scientifiques, mais aussi par leur mise en application. Le partenariat avec des entreprises engagées est donc fondamental», explique Réjean Samson, titulaire principal de la Chaire.

«L'UQAM est particulièrement heureuse de s'associer avec l'École polytechnique de Montréal dans ce projet. La Chaire se consacre à des enjeux complexes, mais incontournables maintenant et pour l'avenir, car la recherche et le développement de biens et services peuvent et doivent se faire en cohérence avec ces autres impératifs que sont le bien de la société et la préservation de l'environnement. Cette Chaire offrira aussi un excellent milieu de formation pour les étudiants » a déclaré Claude Corbo, recteur de l'UQAM, lors du lancement de la Chaire.

Celle-ci a été inaugurée en présence du scientifique en chef du Québec, Rémi Quirion, du directeur général de Polytechnique Montréal, Christophe Guy, du recteur de l'UQAM, Claude Corbo, du directeur de la recherche et de l'innovation de Polytechnique Montréal, Gilles Savard, de la doyenne de l'ESG UQAM, Ginette Legault, des titulaires de la Chaire, ainsi que des différents représentants des entreprises partenaires.

Plus d'actualités

30 juillet 2014

Concilier travail et famille

Ariane Ollier-Malaterre remporte le prix Kanter pour son article portant sur la conciliation travail-famille

29 juillet 2014

Créations uqamiennes au Festival Osheaga

Deux installations réalisées par des diplômés et des finissants de l'École de design feront partie du Festival.

28 juillet 2014

Boursiers des SVE

Les Services à la vie étudiante remettent des bourses à des Uqamiens.

24 juillet 2014

Améliorer les conditions de travail

L'étudiant Júlio da Silva est récompensé pour son projet en ergonomie.

24 juillet 2014

Taller termine sa tournée

Le projet Taller de Maryla Sobek est présenté pour la dernière fois à Saint-Laurent.

Dans nos archives
Recherche et création

20 novembre 2013

Une mise en scène marquante

La chargée de cours Catherine Vidal obtient un prix décerné par l'Association québécoise des critiques de théâtre.

20 janvier 2014

Dérives dans l'évaluation de la recherche

Un ouvrage d'Yves Gingras critique les mauvais usages de la bibliométrie pour mesurer la qualité de la recherche.

9 octobre 2013

Sciences de l'environnement: une approche reconnue

Marc Lucotte remporte le prix Adrien-Pouliot de l'Acfas pour ses collaborations avec la France.