L'UQAM appuie le Programme particulier d'urbanisme du Quartier latin

Événement tenu sur la place Pasteur dans le cadre du festival international de littérature. Photo : Nathalie St-Pierre.

Dans un mémoire présenté le 13 novembre à la commission de l’Office de consultation publique de Montréal, l’UQAM a salué l’initiative du projet de Programme particulier d’urbanisme (PPU) du pôle Quartier latin du Quartier des spectacles, soumis par l’arrondissement Ville-Marie. Ce projet, dont la vision est représentée par l’énoncé «Vivre, apprendre, créer, se divertir», comporte plusieurs mesures soutenues par l’Université.

«L’UQAM souscrit d’emblée au positionnement du Quartier latin comme destination unique de la culture et du savoir et à l’ensemble des grandes orientations du PPU, a déclaré le recteur, Claude Corbo. À cet égard, l’Université entend agir comme un partenaire actif dans l’élaboration du PPU en mettant de l’avant trois grandes priorités : renforcer la vocation artistique et culturelle du Quartier latin, valoriser l’espace public et le concept de campus urbain et, enfin,  promouvoir le développement durable et l’économie du savoir.»

Renforcer la vocation artistique et culturelle du Quartier latin

Le recteur a rappelé que l'UQAM participe activement à l’enrichissement de son environnement grâce à la contribution de sa Faculté des arts - l’une des plus importantes au Canada -, de sa Faculté de communication, dont la réputation n’est plus à faire, de ses neuf lieux de diffusion culturelle et de la trentaine d’œuvres d’art public qui animent son campus. La créativité constituant l’un de ses attributs distinctifs, l’Université désire mettre à contribution son expertise et ses infrastructures pour consolider la vocation artistique et culturelle du Quartier latin. Elle souhaite en particulier mettre en valeur l’art dans l’espace public et appuyer le renforcement de la présence des créateurs dans le quartier.

Valoriser l’espace public et le concept de campus urbain

L’UQAM occupe une place prépondérante dans le Quartier latin, tant par sa trentaine de pavillons que par l’impact économique et social de ses 40 000 étudiants et 5 000 employés. Elle souhaite saisir l’occasion du PPU pour mieux intégrer son campus à l’espace public et bonifier l’expérience de la communauté universitaire et des occupants du quartier. L’Université entend notamment ouvrir davantage son campus sur la rue et optimiser les places jouxtant les pavillons Judith-Jasmin et Hubert-Aquin, en plus d'améliorer la signalétique du campus.

Promouvoir le développement durable et l’économie du savoir

L’UQAM appuie les mesures proposées pour renforcer le caractère vert du boulevard De Maisonneuve et de l’ensemble du quartier.  Elle se réjouit de l’intérêt de la Ville à l’égard de l’agriculture urbaine, à laquelle elle collabore activement par l’entremise de ses activités de formation, de recherche, de création et de diffusion. Finalement, l’Université partage entièrement la qualification de quartier intelligent qui s’est imposée dans le Quartier latin, notamment grâce à des intervenants tels que le Partenariat du Quartier des spectacles, la Société des arts technologiques et l'UQAM elle-même  Elle met déjà à profit ses ressources et ses expertises, par exemple en matière de médias numériques et de technologies de l’information, et compte les optimiser dans le cadre de partenariats potentiels, ainsi que dans un modèle d’incubateur esquissé par le PPU.

«Montréal jouit déjà d’une réputation enviable sur le plan de la qualité de vie, notamment grâce à l’apport de ses établissements d’enseignement supérieur. Le dynamisme, la créativité, l’effervescence culturelle et économique qui en découlent constituent des atouts stratégiques pour le développement de notre métropole, a souligné Claude Corbo. Le PPU du Quartier latin est l’occasion d’imprimer cette marque en se réappropriant le sens et les origines du Quartier latin et en lui insufflant toute la modernité propre au Montréal du XXIe siècle. Comme acteur de premier plan, l’UQAM entend collaborer à ce projet prometteur et mettre à contribution l’expertise et le talent de sa communauté, de même que ses infrastructures de haut calibre.»

Plus d'actualités

23 avril 2014

Cheerleading à l'américaine

Les Citadins se démarquent au Collegiate Cheer and Dance Championship à Daytona Beach.

22 avril 2014

Le chimiste des travailleurs

Lauréat 2014 du prix Reconnaissance de la Faculté des sciences, Jacques Lesage a consacré sa carrière à la salubrité des lieux de travail.

22 avril 2014

Au cœur de l'imaginaire contemporain

Le Centre de recherche FIGURA organise un colloque international sur les créations littéraires et artistiques de notre époque.

22 avril 2014

Lectures d'avril

Notre sélection mensuelle d'ouvrages publiés par des professeurs, chargés de cours, étudiants, employés, diplômés ou retraités de l'UQAM.

22 avril 2014

Maîtres de la danse

Le Département de danse célèbre le 20e anniversaire de sa maîtrise.

Dans nos archives
Recherche et création

13 mai 2013

Comprendre les négociations commerciales

La deuxième édition de l'École d'été sur les négociations commerciales aura lieu à l'UQAM du 15 au 24 août, sous la présidence d’honneur...

27 mai 2013

Apprendre, un processus neuronal

Une nouvelle revue pilotée par Steve Masson, professeur au Département de didactique, se consacre à la neuroéducation, une science qui étudie le cerveau pour améliorer l'enseignement.

16 octobre 2013

Concepteur de microsystèmes

Alexandre Robichaud s'est classé deuxième à un concours d'innovation en microélectronique.

Experts UQAM dans les médias