Des Uqamiens raflent plusieurs prix au Gala des arts visuels 2012

17 Décembre 2012 à 10H16

Marie Fraser, professeure au Département d'histoire de l'art, directrice artistique et éducative et conservatrice en chef au Musée d’art contemporain de Montréal (MACM), a remporté le prix Meilleure manifestation publique de l’Association des galeries d’art contemporain (AGAC). Ce prix lui a été décerné pour l'exposition Le travail qui nous attend de la Triennale québécoise 2011, présentée au MACM. La remise des prix s'est déroulée le 12 décembre dernier dans le cadre du deuxième Gala des arts visuels. Le diplômé François LeTourneux faisait également partie de l'équipe de commissaires de l'exposition.

Marie-Ève Charron, diplômée, chargée de cours au Département d’histoire de l’art et journaliste pigiste au journal Le Devoir, a obtenu quant à elle le prix Meilleur article critique / auteur de l'année pour son reportage Le monde foisonnant de Patrice Duhamel, publié dans Le Devoir. L'exposition collective Archi-féministes!: Archiver le corps, présentée à la Galerie Optica, a obtenu le prix Meilleure exposition. La professeure Thérèse St-Gelais et la chargée de cours Marie-Ève Charron, du Département d'histoire de l'art, faisaient partie des commissaires de cette exposition.

Plusieurs diplômés ont aussi remporté des prix: Jacynthe Carrier (prix Pierre-Ayot); Jean-Pierre Gauthier (prix Louis-Comtois); Monic Brassard, du duo d'artistes Cozic, (bourse de carrière Jean-Paul Riopelle); Anne-Marie Ninacs (prix Meilleur essai / auteur de l’année); Catherine Bolduc (prix Meilleure publication); Andréanne Roy (prix Meilleur commissariat / commissaire émergent de l’année); Valérie Blass (prix Meilleure exposition / institution muséale); Éric Lamontagne (prix Meilleure exposition / centre de diffusion municipal, centre culturel, centre d’exposition); Olivia Boudreau, Raphaëlle de Groot et Claire Savoie (prix Meilleure exposition / centre d'artistes autogéré).

Le Gala des arts visuels visait à reconnaître le travail des intervenants du milieu des arts visuels, à créer des liens solides dans la communauté artistique québécoise, ainsi qu’à apporter une visibilité nationale aux artistes primés.

PARTAGER