Les Prix d'excellence de l'Université du Québec récompensent Luc-Alain Giraldeau, Martine Beaulne et Johanne Brouillette

29 Août 2012 à 15H42

Luc-Alain Giraldeau et Martine Beaulne, professeurs au Département des sciences biologiques et à l'École supérieure de théâtre, ainsi que Johanne Brouillette, directrice des Services financiers de l'UQAM, ont reçu hier un Prix d'excellence de l'Université du Québec. Ces prix soulignent annuellement la contribution remarquable de professeurs et de cadres des dix établissements du réseau de l'Université du Québec.

Prix d'excellence en recherche et création, volet carrière

Professeur d’écologie comportementale depuis juillet 2000, et actuellement vice-doyen à la recherche de la Faculté des Sciences, Luc-Alain Giraldeau est un professeur-chercheur d’envergure internationale dont les travaux de pionnier ont marqué tout le domaine de l’éthologie et des sciences du comportement animal. Le professeur Giraldeau est un éminent spécialiste du champ de l’écologie comportementale de l’apprentissage qu’il a largement contribué à définir. Il a créé le domaine de l’approvisionnement social ─ aujourd’hui sujet d’étude d’un grand nombre de laboratoires dans le monde ─ en y appliquant une approche empruntée aux sciences économiques : la théorie des jeux. Sa production scientifique est reconnue internationalement et abondamment citée par ses pairs. Les résultats de ses travaux sont publiés dans des revues aussi prestigieuses que Science. Le professeur Giraldeau a enfin contribué de manière très significative à la formation de la relève en recherche et au développement d’infrastructures importantes, tant à l’UQAM qu’ailleurs.

Prix d'excellence en enseignement, volet carrière

Diplômée du Conservatoire d’art dramatique de Montréal, Martine Beaulne a étudié le jeu avec plusieurs grands maîtres internationaux et a participé à plusieurs productions théâtrales à titre d’interprète, de créatrice et de metteure en scène. Forte de son expérience, elle enseigne le jeu et la mise en scène à l'UQAM depuis 20 ans. Sa pédagogie innovante est plus spécifiquement liée à la formation en travail physique et en jeu, une compétence qu’elle a acquise, entre autres, auprès de maîtres japonais, et qui transparaît dans son enseignement et dans son approche unique de formation de l’acteur. Ses étudiants lui témoignent admiration et soulignent qu’elle est une source d’inspiration pour eux. Son enseignement les amène à la réflexion sur le jeu, mais aussi sur le théâtre en général. Boursière du Conseil des arts du Canada et du Conseil des arts et lettres du Québec à maintes reprises, plusieurs de ses productions ont été mises en nomination et ont reçu des prix de l’Académie québécoise du théâtre.

Prix d’excellence en gestion, volet carrière

Johanne Brouillette œuvre aux Services financiers de l'UQAM depuis plus de 30 ans. Engagée à titre d’agente de gestion financière en 1981, elle a progressivement gravi tous les échelons, accédant en 2005 au poste de directrice des Services financiers. Travailleuse acharnée, elle est une professionnelle de grand talent qui démontre compétence et savoir-faire. Sa rigueur, sa maîtrise des enjeux financiers et son engagement exemplaire envers l’UQAM ont contribué au cours des cinq dernières années au redressement de la situation financière et à la mise en place du plan de retour à l’équilibre budgétaire. En plus de ses nombreuses réalisations professionnelles à l’UQAM, Johanne Brouillette a joué un rôle prépondérant dans la gestion des ressources financières des universités québécoises au sein de comités à la Conférence des recteurs et des principaux des universités du Québec (CRÉPUQ) et au ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport (MELS), où sa crédibilité, son jugement professionnel et sa transparence ont toujours été reconnus et appréciés.

PARTAGER