Sébastien Cliche et Julie Favreau, lauréats 2012 de la bourse Claudine et Stephen Bronfman en art contemporain

7 Mai 2012 à 13H25

Sébastien Cliche, étudiant à la maîtrise en arts visuels et médiatiques à l’UQAM, ainsi que la diplômée Julie Favreau (B.A. arts visuels et médiatiques, 2006), étudiante à la maîtrise en arts plastiques à l’Université Concordia, sont les lauréats 2012 de la bourse de fin d’études supérieures Claudine et Stephen Bronfman en art contemporain. D’une durée de deux ans et d’une valeur avoisinant 55 000 $ chacune, ces bourses permettent aux artistes émergents de développer leur pratique professionnelle, d’entreprendre et de présenter des travaux de recherche-création, et d’enrichir leur expérience d’enseignement.

«Obtenir de l’aide pour bien négocier le passage de l’université au monde professionnel est une chance extraordinaire. Plusieurs projets ont commencé à prendre forme durant ma maîtrise et il est très encourageant de savoir que j’aurai la possibilité de les mener à terme», a déclaré Sébastien Cliche. Celui-ci explore l’ambiguïté de notre relation avec la sécurité à travers des installations, des projets Web, des photographies et des performances audiovisuelles. Son travail a fait l’objet de plusieurs expositions individuelles et collectives, notamment à Toronto (2011), à Québec (2010) et au Centre d’art contemporain de Meymac, en France (2008). Il devrait exposer prochainement au Momenta Art de Brooklyn, à New York, en 2013. Il a effectué cinq résidences, dont une au Centre européen d’actions artistiques contemporaines de Strasbourg (France), et a reçu plusieurs prix prestigieux.

Grandement influencée par le théâtre expérimental et la danse, la pratique de Julie Favreau examine notre relation avec les représentations à caractère psychologique. Ses créations repoussent les limites du familier en mixant théâtralité, sculpture, cinéma et installations dans des tableaux unique. Elle travaille actuellement à un projet d’exposition collective qui sera présenté à Montréal et à Brooklyn (Galerie Clark/Parker’s Box) en 2012-2013. Plus récemment, elle a été mise en nomination pour le Prix artistique Sobey, l’un des plus grands prix d’art contemporain au Canada.

PARTAGER