Les sciences humaines en fête

La Faculté des sciences humaines célèbre les réussites de ses membres.

28 Novembre 2013 à 11H06

Une centaine de personnes se sont rassemblées, le 27 novembre dernier, pour célébrer les réussites des membres de la Faculté des sciences humaines dans le cadre de la deuxième édition de l'événement Les sciences humaines en tête et en fête! À cette occasion, la Faculté a décerné pour la première fois le prix Atlas, qui souligne l'apport essentiel du personnel de soutien à la vie facultaire. Elle a aussi remis ses prix d'excellence en enseignement aux professeurs Georgette Goupil et Luc Faucher et a rendu hommage au professeur Jean-Marie Fecteau, auquel l'UQAM a décerné, à titre posthume, le statut de professeur émérite.

Prix Atlas

Photo
Carole Desrochers. Photo: Denis Bernier

Assistante administrative au Département de psychologie, Carole Desrochers est la première lauréate du prix Atlas. Sa candidature a été soutenue par des collègues et des membres du corps professoral de son département qui, tous, reconnaissent son dynamisme, sa disponibilité, son écoute, ses qualités de rassembleuse et sa rigueur.

Prix en enseignement

Photo
Georgette Goupil. Photo: Denis Bernier.

Engagée dans les milieux de la recherche et de l'intervention auprès des élèves ayant des difficultés d'adaptation et d'apprentissage, la professeure Georgette Goupil enseigne au Département de psychologie depuis 1983. Elle a dirigé une quarantaine de mémoires et de thèses. Son enseignement est caractérisé par des approches pédagogiques complémentaires et convergentes, par des modes d'enseignement diversifiés ainsi que par une variété d'outils pédagogiques.

Photo
Luc Faucher. Photo: Denis Bernier.

Luc Faucher est professeur au Département de philosophie depuis 2001. Chercheur de renommée internationale, il est aussi réputé pour sa capacité à conjuguer rigueur, sens des responsabilités et humour. Luc Faucher a beaucoup investi dans des activités pédagogiques relevant de différentes unités de la Faculté des sciences humaines, comme l'Institut des sciences cognitives, dont il est l'un des piliers. Adepte de l'enseignement dit partagé, il assure régulièrement la prise en charge d'un cours avec des collègues. Il privilégie la participation des étudiants en sollicitant la réflexion, l'expression et la création, notamment en mettant à profit les technologies de l'information et de la communication.

Professeur émérite

Photo
Josée Lafond, doyenne de la Faculté des sciences humaines, Jérémie Fecteau-Robert, fils de Jean-Marie Fecteau, Martin Petitclerc, professeur au Département d'histoire. Photo: Denis Bernier.

Diplômé de l'Université Paris VII, Jean-Marie Fecteau a été professeur au Département d'histoire de 1987 jusqu'à son décès, en octobre 2012. Sa thèse de doctorat, qui lui a valu le prix Gabriel Tarde du ministère français de la Justice, a été publiée en 1989 sous le titre Un nouvel ordre des choses : la pauvreté, le crime, l'État au Québec, de la fin du XVIIIe siècle à 1840.

Il a cofondé et dirigé le Centre d'histoire des régulations sociales, un des principaux groupes de recherche en histoire du Québec. Son ouvrage, La liberté du pauvre. Criminalité et pauvreté au XIXe siècle québécois, publié en 2004, a été retenu comme finaliste pour le prix du Gouverneur général. Au cours de sa carrière, il a produit plus d'une cinquantaine d'articles et de chapitres de livres et donné un nombre considérable de conférences. Professeur apprécié, il a dirigé ou codirigé quelque 75 mémoires et thèses. Plus d'une dizaine de ses anciens étudiants enseignent aujourd'hui dans différentes universités.

La Faculté a aussi rappelé les différents honneurs, prix et distinctions obtenus au cours de la dernière année par ses étudiants, ses professeurs et ses chargés de cours. 

PARTAGER