Une nomination outre-mer

Corinne Gendron présidera, en France, le Conseil scientifique de l'Institut national de l'environnement et des risques.

6 Décembre 2013 à 10H40

Photo
La professeure Corinne Gendron. Photo: Jean-Guy Paradis.

Corinne Gendron, professeure au Département de stratégie, responsabilité sociale et environnementale, a été nommée présidente du conseil scientifique de l'Institut national de l'environnement industriel et des risques (INERIS) pour un mandat de trois ans. Créé en 1990, l'INERIS est un établissement public français à caractère industriel et commercial placé sous la tutelle du ministère de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie. Sa mission est de réaliser ou de faire réaliser des études permettant de prévenir les risques que les activités économiques font peser sur la santé, l'environnement, la sécurité des personnes et des biens, ainsi que de fournir toute prestation destinée à faciliter l'adaptation des entreprises à cet objectif.

Détentrice d'un doctorat en sociologie de l'UQAM, Corinne Gendron est titulaire, depuis 2004, de la Chaire de responsabilité sociale et environnementale, laquelle s'intéresse aux transformations économiques et sociales des sociétés confrontées à la crise environnementale. Elle regroupe une vingtaine de chercheurs provenant en majorité de l'École des sciences de la gestion, mais aussi de la France et de la Suisse, qui cherchent à comprendre les multiples facettes des réorganisations sociales induites par la problématique écologique.

Parmi les grandes réalisations de la Chaire, mentionnons la création de l’École de Montréal de la responsabilité sociale des entreprises; la création d’un pôle d’expertise et de recherche en responsabilité sociale et en développement durable à l’UQAM; le développement de projets de recherche sur la norme ISO 26 000 et sur les nouveaux mouvements sociaux économiques et les dispositifs de régulation; la publication du bulletin Oeconomia Humana qui recense de courts articles rédigés par des professeurs et étudiants de cycles supérieurs sur les thèmes de la responsabilité sociale, du développement durable, de la gouvernance, de l’économie verte et de l’éco-innovation; la contribution à la création d’une maîtrise en sciences de la gestion (spécialisation Stratégie, responsabilité sociale et environnementale) et du programme court de deuxième cycle en responsabilité sociale des organisations.

En novembre dernier, Corinne Gendron a été nommée membre du Conseil d'administration de l'UQAM par le Conseil des ministres du gouvernement du Québec.

PARTAGER