Brenda Dunn-Lardeau est honorée pour l'ensemble de sa carrière

20 Juin 2013 à 11H00

Brenda Dunn-Lardeau, professeure au Département d'études littéraires, a reçu le Prix pour l'ensemble d'une carrière de la Société canadienne d'études de la Renaissance, le 2 juin dernier, dans le cadre du congrès annuel de la Fédération des sciences humaines. Décerné chaque année, ce prix récompense l'un des membres de la Société qui, par ses travaux d'érudition, par la qualité de son enseignement, par sa direction de travaux et d'équipes de recherche ou de revues savantes, a contribué de façon majeure au rayonnement des études de la Renaissance au Canada ou à l'étranger.

Titulaire d'un doctorat en linguistique (1976) de l'Université Grenoble III- Stendhal, Brenda Dunn-Lardeau enseigne à l'UQAM depuis 1982. Spécialiste de la langue et de la littérature françaises du Moyen Âge et de la Renaissance, elle a effectué plusieurs recherches sur, entre autres, le passage des mentalités du Moyen Âge à la Renaissance, sur les rapports entre littérature et spiritualité et sur la littérature des moralistes (Érasme, Montaigne).

La professeure a remporté de nombreux prix et distinctions au cours de sa carrière. Pour son édition critique (1997) de la Légende dorée, un recueil de vie de saints datant du XIIIe siècle, elle a reçu  le prix de littérature Émile-Faguet de l'Académie française et le Distinguished Scholarly Edition de la Modern Language Association. Plus récemment, elle a obtenu l'Outstanding Scholar of the 21st Century de l'International Biographical Centre de Cambridge, en Angleterre.

L'an dernier, Brenda Dunn-Lardeau a assuré le commissariat de l'exposition Le livre de la Renaissance à Montréal, produite par Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) en partenariat avec l’UQAM et l’Université McGill. L'exposition présentait plus de 200 ouvrages qui ont renouvelé méthodes et savoirs et repoussé les connaissances géographiques, intellectuelles, spirituelles, littéraires et scientifiques du monde occidental.

 

PARTAGER