Fascinante performance de Raphaëlle de Groot à la Biennale de Venise

3 Juin 2013 à 17H50

L'artiste Raphaëlle de Groot (M.A. arts visuels et médiatiques/création, 2007), chargée de cours à l'École des arts visuels et médiatiques, a réalisé une performance, le 30 mai dernier, dans le cadre de la 55e édition de la Biennale de Venise. C'est la seule artiste du Québec présente à cette exposition d'art contemporain la plus ancienne et la plus prestigieuse du monde.

Sous le regard des visiteurs de la Biennale, Raphaëlle de Groot a débuté sa performance au cœur des Giardini (jardins publics) en se métamorphosant, de manière graduelle, à l'aide de divers matériaux : papier, ruban adhésif, cure-pipes, morceaux de tissus multicolores, traîne de tulle bleue et autres objets constituant son matériel artistique accumulé au fil des années. Le tout la recouvrait de la tête aux chevilles. Puis, aveuglée par l'étrange masque, l'artiste a déambulé, sous la pluie et à tâtons, dans les rues de Venise en direction du Grand Canal, pour se rendre jusqu’à un quai où un gondolier l'attendait pour lui faire faire un trajet sur les eaux du canal entre les sites de la Biennale.

D'une durée de deux heures trente, la performance, qui avait à la fois des airs de carnaval, de marche nuptiale et de procession religieuse, s'est terminée au moment où l’artiste a touché la terre ferme.

PARTAGER