La Faculté des sciences remet ses Prix de la recherche et d'excellence en enseignement 2013

23 Mai 2013 à 17H03

La Faculté des sciences a décerné, le 22 mai dernier, ses Prix de de la recherche 2013 aux professeurs Nicolas Pilon, du Département des sciences biologiques, et Daniel Bélanger, du Département de chimie, ainsi qu'à l'étudiante au doctorat en chimie, Chantal Guérard. Deux Prix d'excellence en enseignement ont aussi été remis aux professeurs Jean Privat, du Département d'informatique, et Sylvie Laliberté, du Département des sciences biologiques.

Nicolas Pilon a reçu le Prix de la recherche, volet relève, pour souligner l'excellence de ses recherches, son implication dans l'encadrement d'étudiants et de stagiaires au sein de son laboratoire et le succès exceptionnel de sa participation à plusieurs concours de subventions. Spécialiste de la biologie du développement embryonnaire, ce chercheur boursier du FRSQ embauché à l'UQAM en 2008 s'intéresse principalement aux mécanismes permettant de générer les cellules précurseurs du système nerveux gastro-intestinal ainsi qu'aux gènes intervenant dans sa formation. À la tête du plus gros laboratoire du Département des sciences biologiques dans le domaine biomédical, Nicolas Pilon est l'auteur de 20 articles et de 62 communications scientifiques.

Daniel Bélanger a reçu pour sa part le Prix de la recherche, volet carrière, non seulement pour la qualité de ses recherches, mais aussi parce qu'il est le principal responsable de la mise sur pied du programme de doctorat en chimie à l'UQAM et le fondateur de NanoQAM, un centre de recherche spécialisé en nanotechnologies donnant accès à une infrastructure haut de gamme. Daniel Bélanger mène des recherches d'envergure internationale dans le domaine de l'électrochimie et des surfaces. Il s'intéresse particulièrement aux enjeux de stockage et du transport de l'électricité, à la génération d'énergie durable et à la dépollution d'écosystèmes contaminés. Avec près de 900 citations en 2012 seulement et plus de 150 publications en carrière, le professeur a atteint dans le domaine une notoriété généralement réservée à des chercheurs plus âgés.

Pour sa recherche intitulée «Oxidative 1,2- and 1,3-Alkyl Shift Processes: Developments and Applications in Synthesis», publiée dans le Journal of Organic Chemistry de l'American Chemical Society, Chantal Guérard, étudiante au doctorat en chimie, a reçu le Prix de la meilleure publication étudiante. Sa recherche documente une méthode permettant de générer à faible coût financier et environnemental des molécules utilisées dans des composés anti-cancéreux. Son prix était accompagné d'une bourse de 1 000 $.

Jean Privat est le lauréat du Prix d'excellence en enseignement, volet relève, pour la qualité de son enseignement, notamment dans des cours au contenu rébarbatif. Engagé en 2007 au Département d'informatique, il a su changer la perception des étudiants face à l'un des cours les plus difficiles du programme, celui d'organisation des ordinateurs et assembleur. Jean Privat a préparé des cours magistraux dynamiques et interactifs proposant aux étudiants des projets concrets pour assimiler des notions très théoriques.

Sylvie Laliberté, professeure au Département des sciences biologiques depuis 1987, a remporté le Prix d'excellence en enseignement, volet carrière, notamment en raison de son implication dans l'utilisation des nouvelles technologies et méthodes d'apprentissage. Directrice entre 2004 et 2010 des programmes de premier cycle au sein du Département des sciences biologiques, Sylvie Laliberté a dû faire la première évaluation, statistiques à l'appui, du baccalauréat en biologie en apprentissage par problèmes. Son expertise et son implication dans ce programme l'a notamment amenée à participer à des conférences sur l'apprentissage actif et à rédiger des articles scientifiques sur le sujet. Cette spécialiste en physiologie et biotechnologie végétale a été en outre l'une des première professeures du Département à s'intéresser à l'intégration dans l'enseignement des technologies de l'information et de la communication.

Les deux Prix d'excellence en enseignement étaient accompagnés d'une somme de 2 000 $ dédiée au financement des activités d'enseignement des lauréats.

PARTAGER