Stevan Harnad, docteur honorifique

L'Université de Liège l'honore pour sa lutte en faveur du libre accès aux publications scientifiques.

26 Septembre 2013 à 10H25

Photo
Stevan Harnad et Bernard Rentier, recteur de l'Université de Liège. Photo : ULg-Houet.

Professeur au Département de psychologie et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en sciences cognitives, Stevan Harnad a reçu, le 25 septembre, un doctorat honorifique de l'Université de Liège, en Belgique. Par ce geste, l'université a voulu souligner ses contributions exceptionnelles au mouvement en faveur du libre accès aux connaissances.

Steven Harnad est l'auteur, en 1994, du premier appel à l’auto-archivage par les chercheurs de leurs publications scientifiques. Ce manifeste, connu désormais sous le nom A subversive proposal, constitue l'un des premiers jalons dans la prise de conscience par les chercheurs de la nécessité de se réapproprier le contrôle de la publication de leurs productions scientifiques et de les partager au moyen des outils de communication, comme l’Internet.

Au cours de 20 dernières années, le professeur a été l'un des avocats les plus actifs et les plus influents du libre accès (Open access) aux publications scientifiques, accompagnant toutes les étapes de ce mouvement aujourd'hui mondial, soutenu par des milliers de chercheurs et par un nombre sans cesse croissant d’universités, de fondations de recherche et de gouvernements. En 1997, Stevan Harnad a créé CogPrints, un système d’auto-archivage d’articles scientifiques dans le domaine des sciences cognitives, puis a participé, en 2007, à la création de EnablingOpenScholarship (EOS), une association visant à sensibiliser et à fédérer les universités et les centres de recherche autour du thème du libre accès.

Chercheur réputé en sciences cognitives, Steven Harnad est un spécialiste de l’évolution du langage et de la parole, ainsi que des interactions entre les sujets d’apprentissage, humains ou robots, et le monde réel dans l’acquisition de compétences.

Auteur de plus de 300 publications en sciences cognitives, Stevan Harnad a fondé et dirigé la revue Behavorial and Brain Sciences (Cambridge University Press). Membre de nombreux comités éditoriaux de revues – Psychology, Consciousness and Cognition, Journal of Experimental and Theoretical Artificial Intelligence, Philosophy and Artificial Intelligence, Artificial Life  –, il a également présidé la Society for Philosophy and Psychology.

 

PARTAGER