Inspirés par l'UQAM

La créativité est au cœur de la nouvelle campagne de promotion de l'UQAM.

20 Janvier 2014 à 7H17

Photo
Cliquez pour voir l'affiche
Photo
Cliquez pour voir l'affiche
Photo
Cliquez pour voir l'affiche
Photo
Cliquez pour voir l'affiche.
Photo
Cliquez pour voir l'affiche
Photo
Cliquez pour voir l'affiche
Photo
Cliquez pour voir l'affiche

Sept œuvres visuelles, créées par des artistes diplômés de l'Université, qui représentent un portrait de chacune des facultés et de l'École des sciences de la gestion, voici ce que propose «Inspiré par l'UQAM», la nouvelle campagne promotionnelle de l'Université. «C'est une campagne qui s'inscrit dans la volonté de l'UQAM de renforcer son caractère novateur et créatif qui favorise l'accès au savoir, l'ouverture d'esprit et la pluralité des idées», explique Marc Turgeon, vice-recteur à la Vie universitaire.

Les artistes ont été jumelés chacun à une faculté ou à l'ESG et ont échangé avec des étudiants et des diplômés de même qu'avec les doyennes et doyens avant de concevoir leur œuvre. Choisis pour la qualité de leur porte-folio et la diversité de leur style, ils avaient carte blanche pour la création de leur affiche. Il s'agit de Jean-Sébastien Baillat (Certificat en scénarisation cinématographique, 1994) pour la Faculté de communication, Jean-Guillaume Blais (B.A. design graphique, 2009) pour l'École des sciences de la gestion, Karim Charlebois-Zariffa (B.A. design graphique, 2010) pour la Faculté des sciences, Mathilde Corbeil (B.A. arts visuels et médiatiques, 2007) pour la Faculté des sciences humaines, Elizabeth Laferrière (B.A. design graphique, 2013) pour la Faculté des sciences de l'éducation, Nicolas Ménard (B.A. design graphique, 2012) pour la Faculté des arts ainsi que le chargé de cours à l'École de design Alain Lebrun (B.A. design graphique, 2003), mieux connu sous le pseudonyme Lino, pour la Faculté de science politique et de droit.

«D'être ainsi mise en contact direct (avec la doyenne, des étudiants et des diplômés) m'a permis de me forger une image mentale concrète de la Faculté des sciences de l'éducation et de transposer cela dans mon travail. Ce fut un processus riche d'échanges, inspirant et très constructif», déclare la designer Elizabeth Laferrière.

Le pari de la campagne – miser sur la création artistique – a été relevé avec succès. «La démarche adoptée était audacieuse et créative, et, en ce sens, très représentative de l'UQAM. La campagne a été élaborée dans une atmosphère d'échanges et de travail collectif. Ce fut un véritable work in progress», témoigne Caroline Tessier, directrice du Service des communications.

Mario Morin, doyen de la Faculté des sciences, abonde dans le même sens. «Chacun des sept créateurs a réussi, dans un style très distinctif et avec beaucoup d'acuité, à évoquer l'essence de chacune de nos facultés et de l'École. La pluralité des portraits exprime d'ailleurs avec éloquence la diversité et la richesse de nos facultés et de l'UQAM elle-même.»

La directrice des communications salue l'audace dont les doyens ont fait preuve. «Ils ont accepté avec enthousiasme de s'engager dans un tel processus et de faire confiance aux artistes», commente-t-elle.

La directrice de la Division de la promotion institutionnelle, Nathalie Benoit, qui a coordonné le projet avec l'agence Cartier, note que la campagne s'éloigne des codes publicitaires habituels. «L'UQAM ne communique pas simplement son identité, elle l'incarne véritablement. Notre Université aborde les grands enjeux sous un angle créatif et innovateur. Cette campagne nous permet d'élargir cette approche jusqu'à nos stratégies de promotion : une belle façon de passer de la parole aux actes. »

Des propositions média imaginatives

La créativité ne s'est pas exercée uniquement dans la proposition de la campagne, mais aussi dans son déploiement, en optimisant les ressources pour produire un maximum d'effet. À partir d'aujourd'hui jusqu'à la mi ou fin février selon les déclinaisons, la campagne se déploiera principalement en affichage dans le réseau de transport en commun du grand Montréal, incluant notamment une expérience immersive à la station de métro Berri-UQAM où un corridor a été transformé en une véritable galerie d'art. Également déclinée sur le Web, la campagne invite à découvrir l'histoire derrière la création des sept œuvres sur le site uqam.ca. Sur ce micro site, réalisé par l'équipe du Service de l'audiovisuel, se retrouvent les sept vidéos présentant le processus de création. Celles-ci ont été réalisées par Simon Lavoie, diplômé en communication.

Comme on entend déployer la campagne pour au moins une autre année, le Service des communications est à explorer des possibilités pour que celle-ci puisse également prendre forme au sein de l'université, dans des endroits fréquentés par les étudiants et l'ensemble de la communauté.

PARTAGER