Concours Grafika

Les étudiants, chargés de cours et diplômés de l'UQAM s'illustrent de nouveau par leur créativité.

12 Février 2014 à 15H17

Photo
Le projet spécial Trous de mémoire, au coin des rues Sainte-Catherine et Wolfe, a valu un Grand Prix au studio Paprika, dont le cofondateur est le chargé de cours Louis Gagnon, de l'École de design.

Dans le cadre de la 17e édition du concours Grafika, les chargés de cours, étudiants et diplômés de l'UQAM ont une fois de plus fait bonne figure. Des chargés de cours et des diplômés, ou les firmes pour lesquelles ils travaillent ou avec lesquelles ils collaborent, ont remporté 9 des 10 Grand Prix accordés aux divers projets soumis, en plus de rafler le prix Coup de cœur ainsi que plusieurs autres prix. Le concours Grafika récompense les 100 meilleures réalisations en design graphique au Québec.

Les diplômés Jean-Sébastien Baillat (C. scénarisation cinématographique, 1994), Nicolas Ménard (B.A. design graphique, 2012) et Elizabeth Laferrière (B.A. design graphique, 2013), qui ont participé à la nouvelle campagne promotionnelle de l'UQAM, figurent parmi les lauréats de ce concours.

Grands prix

Le projet spécial Trous de mémoire conçu par le studio Paprika a remporté un Grand Prix. L’objectif était d’occuper l’espace vide au coin des rues Sainte-Catherine et Wolfe, à Montréal. Avec cette installation, le studio désirait changer l’atmosphère du quartier et l’ouvrir à tous les citoyens. Il souhaitait également susciter la curiosité des passants avec une installation accessible à tout le monde et efficace le jour comme la nuit. Le directeur de création et cofondateur du studio Paprika, Louis Gagnon, est chargé de cours à l'École de design. Il a obtenu cinq autres prix à titre de directeur de création sur un total de sept prix remportés par Paprika. Daniel Robitaille (B.A. design graphique, 2008) était le directeur artistique du projet spécial Trous de mémoire.

Le projet animé Reasons to be Creative de Julien Vallée, chargé de cours à l'École de design, a remporté un Grand Prix. Reasons to be Creative est un événement annuel de conférences sur le design et la créativité, à Brighton, en Angleterre. Pour promouvoir l’édition 2013, son fondateur a mandaté le studio Vallée Duhamel afin de créer le générique d’ouverture. Celui-ci présente les conférenciers invités. La directrice artistique de ce projet, Ève Duhamel (B.A. arts visuels et médiatiques, 2007), et son assistant, Olivier Charland (B.A. design graphique, 2013) sont diplômés de l'UQAM. Julien Vallée, qui était le directeur de création du projet, a aussi remporté un autre prix.

Le chargé de cours à l'École de design Mario Mercier, directeur de création de l'agence Orangetango, a remporté un Grand Prix pour la campagne d’affichage de la Guignolée 2013 de la Fondation du Dr Julien. Il a également été associé à cinq des six autres projets primés d'Orangetango.

Photo
Campagne d'affichage de la Guignolée 2013 de la Fondation du Dr Julien, par l'agence Orangetango, dont le directeur de création est le chargé de cours Mario Mercier, de l'École de design.

C’est lors de la conception graphique de Wigrum, roman de Daniel Canty, chargé de cours à l'École de design, que la police de caractères du même nom est née, déclinée en 10 fontes – cinq graisses et leurs italiques. Elle s’inspire ainsi du livre, des années 30 et de ses linéales géométriques. On retrouve dans cette typo, créée par le studio Feed et récompensée d'un Grand Prix, une tendance assumée vers les formes pleines et simples de la géométrie. Le studio Feed a été fondé par d'anciens étudiants de l'UQAM, Anouk Pennel et Raphaël Daudelin. C'est d'ailleurs Feed qui a conçu le visuel de la plateforme Actualités UQAM et du bulletin électronique Actualités UQAM.

Le programme d'identité visuelle créé par Lg2boutique pour le Parc olympique a également obtenu un Grand Prix. Le chargé de cours Claude Auchu (B.A. design graphique, 1992), de l'École de design, était le codirecteur de création du projet visant à inscrire l’endroit comme destination de choix récurrente auprès des Montréalais, des Québécois et des touristes. Claude Auchu a également agi à titre de directeur de création pour 6 des 11 autres prix remportés par Lg2boutique, qui compte aussi dans ses rangs le directeur de création Serge Côté (B.A. design graphique, 2000), et le directeur artistique Frédéric Tremblay (B.A. design graphique, 2003).

La diplômée Capucine Labarthe (B.A. design graphique, 2007), directrice artistique chez Cossette, a remporté un Grand Prix pour l'affiche culturelle de la saison 2013-2014 de l'Espace Go.

Louise Paradis (B.A. design graphique, 2003) a remporté un Grand Prix pour la direction artistique et la conception de TM RSI SGM 1960-90, qui présente les résultats de sa recherche sur Typografische Monatsblätter (TM), journal typographique suisse (qui en englobe en fait trois) établi il y a plus de 70 ans et ayant joué un rôle crucial dans l’histoire de la typographie et du graphisme.

René Clément (B.A. design graphique, 1987), directeur artistique et de création chez Paprika, a remporté un Grand Prix pour la pièce promotionnelle De toutes petites cartes pour de grands personnages.

Jean-Sébastien Baillat, a remporté un Grand Prix à titre de directeur artistique et de création pour le programme d'identité visuelle de l'édition 2013 du festival ELEKTRA. Il a également remporté quatre autres prix lors du concours.

Coup de coeur

Un Coup de coeur a été attribué à une série de 10 couvertures de livres, conçue pour les 10 ans de l'éditeur Le Quartanier et créée par le collectif Pointbarre, piloté par la designer Catherine D'Amours (B.A. design graphique, 2004). Le jury a voulu souligner la fraîcheur, la grande qualité et la cohérence entre ces couvertures. Éric de Larochellière, chargé de cours à l'École de langues, était le directeur de création de cette série.

Photo
Les 10 livres célébrant les 10 ans de l'éditeur Le Quartanier.

Prix étudiants

Quatre des cinq prix étudiants ont été attribués à des créateurs de l'UQAM: Xavier Coulombe-Murray pour Fabriquer l'impossible, Catherine Plouffe pour Ballad, Simon Laliberté pour Dissolve et Julien Hébert pour StrukTv.

Photo
Dissolve a valu un prix à Simon Laliberté.

Autres lauréats

Les chargés de cours Éric Dubois (B.A. histoire de l'art, 1993; B.A. design graphique, 2001) et Patrick Pellerin (B.A. design graphique, 1998), ont reçu quatre prix pour leurs projets communs.
Pica Magazine, une initiative étudiante de l'École de design, dont l'imprimeur est Repro-UQAM,  a remporté un prix.

Les diplômés suivants ont aussi remportés des prix lors de ce concours: Annie Lachapelle (B.A. design graphique, 2003), Anne-Marie Deblois (B.A. design graphique, 2008), Emanuel Cohen (B.A. design graphique, 2011), Nicolas Boissy (B.A. design graphique, 1998; DESS design d'événements, 2004), Mathilde Fortier (B.A. design graphique, 2009), Justin Lortie (B.A. design graphique, 2011), Christian Desrosiers (B.A. design graphique, 1988), Sacha Ouimet (B.A. design graphique, 2006), Vicky Morin (B.A. communication, 2003), Marie-Hélène Trottier (B.A. design graphique, 2001), Daniel Fortin (B.A. design graphique, 1989), Mireille St-Pierre (B.A. design graphique, 2011), Audrey Wells (B.A. design graphique, 2012), Nathalie Bonenfant (B.A. design graphique, 1998), Karl Frédéric Anctil (B.A. design graphique, 2001), Jean-François Proulx (B.A. design graphique, 2004), Pierre-Olivier Séguin (B.A. design graphique, 2009), Patricia Tremblay (B.A. design graphique, 2005), Richard Bélanger (B.A. arts visuels, 1998) et Marc-Antoine Jacques (B.A. design graphique, 2004).

Les résultats du concours 2014 sont publiés dans le numéro de février-mars du magazine Infopresse et sont diffusés sur le site Web du concours.

PARTAGER