Angela Grauerholz primée

La professeure figure parmi les lauréats 2014 des prix du Gouverneur général en arts visuels et médiatiques.

5 Mars 2014 à 11H33

Photo
Photo: Angela Grauerholz.

Figure incontournable de la photographie canadienne, la professeure Angela Grauerholz, de l'École de design, compte parmi les huit lauréats des prix du Gouverneur général 2014 en arts visuels et médiatiques, dont les noms viennent d'être dévoilés par le Conseil des arts du Canada.

Photo
Angela Grauerholz. Photo: Nathalie St-Pierre.

Née à Hambourg, en Allemagne, Angela Grauerholz vit et travaille à Montréal depuis 1976. Depuis plus de 35 ans, elle travaille à l’intersection de la photographie, de l’installation et du design, développant une œuvre singulière qui explore les thèmes de la mémoire, du modernisme, de la lumière, du paysage et de la perte. En 1980, l'artiste a cofondé Artexte, le Centre d'information en art contemporain de Montréal, qu'elle a dirigé jusqu'en 1986. Elle a exposé en solo au Musée d'art contemporain de Montréal, en 1995, au Musée des beaux-arts du Canada, en 2010, et a réalisé le design de plusieurs livres, catalogues d'expositions et revues.

Angela Grauerholz occupe également une place importante sur la scène internationale. Ses oeuvres font désormais partie de collections majeures, incluant celles du Stedelijk Museum, à Amsterdam, du Carnegie Museum of Art, à Pittsburgh, et de la Albright-Knox Art Gallery, à Buffalo.

En 2006, elle a reçu le prix du Québec Paul-Émile-Borduas pour le caractère novateur et la richesse de son œuvre, ainsi que pour sa contribution exceptionnelle au monde artistique québécois.

Angela Grauerholz enseigne à l'UQAM depuis 1988. Elle a dirigé le Centre de design de 2008 jusqu'à tout récemment. Depuis décembre dernier, la professeure participe avec 12 autres artistes à une exposition intitulée «In Order to Join – The Political in a Historical Moment», qui sera présentée jusqu'au 16 mars 2014, à Monchengladbach, en Allemagne. L'exposition se déplacera ensuite à Mumbai et à Delhi, en novembre et en décembre 2014.

PARTAGER