Donner le goût du rêve

Michèle Leclerc est la lauréate 2014 du prix d'engagement en éducation.

2 Mai 2014 à 11H02

Photo
Michèle Leclerc avec des membres de sa famille en Mongolie. Photo: Guillaume Dury.

Michèle Leclerc (B. Ed. adaptation scolaire et sociale, 87; M. Sc. kinanthropologie, 93)  a reçu, le 30 avril dernier, le prix d'engagement en éducation décerné par le Conseil de diplômés de la Faculté des sciences de l'éducation. Ce prix vise à reconnaître un projet novateur et mobilisateur qui s'inscrit dans une démarche personnelle d'engagement dans un milieu professionnel.

Le Conseil de diplômés a voulu saluer le projet de vidéoconférences de Michèle Leclerc, qu'elle présente depuis trois ans dans des écoles primaires et secondaires du Québec, dans le cadre des tournées scolaires des Grands explorateurs. Avec ses neuf enfants, âgés aujourd'hui de 8 à 25 ans, et son conjoint Pierre Dury (M. Sc. kinanthropologie, 92), cette amoureuse du vélo et des grands espaces a sillonné la planète sac au dos et caméra à l'épaule. Sa famille a notamment visité le Panama, la Thaïlande, le Vietnam, la France et la Belgique. Elle a traversé le Canada à vélo en 2009, voyagé à dos de chameau en Égypte en 2011 et parcouru les steppes de la Mongolie en 2012, cette fois à dos de cheval.

Photo
Monique Brodeur, doyenne de la Faculté des sciences de l'éducation, Michèle Leclerc et Maxime Tassé, président du Conseil de diplômés de la Faculté des sciences de l'éducation. Photo: Nathalie St-Pierre.

Cette année, Michèle Leclerc poursuivra ses tournées scolaires en présentant trois  vidéoconférences : La Mongolie à cheval avec neuf enfants, L'Égypte au-delà des pyramides et À vélo en famille à travers le Canada. «Au moyen de ces films, j'invite les jeunes à être persévérants, tenaces, audacieux et à croire en leurs rêves et en leurs passions», dit l'exploratrice.

Le prix d'engagement en éducation lui a été remis lors du symposium de clôture des activités visant à célébrer les 50 ans du rapport Parent, organisé par la Faculté des sciences de l'éducation en collaboration avec l'Université du Québec, le Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ), Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) et l'Association des étudiantes et étudiants en sciences de l'éducation.

PARTAGER