Le design québécois en deuil

Frédéric Metz, professeur associé à l'École de design, s'est éteint à l'âge de 70 ans.

11 Août 2014 à 13H36

Photo
Frédéric Metz. Photo: Mario St-Jean

Frédéric Metz, professeur associé à l'École de design, est décédé le 10 août dernier. Créateur respecté et pédagogue passionné, sa réputation s'étendait bien au-delà des frontières du Québec. Toutes les personnes qui souhaiteraient lui rendre un dernier hommage sont conviées à une soirée au Centre de design de l'UQAM, le 28 août prochain, à 17 h. L'Université a décidé, par ailleurs, de «mettre en berne» le logo de l'UQAM coiffé de l'accent grave, conçu par Frédéric Metz en 1997.

«Frédéric était un grand pédagogue, souligne Louise Pelletier, directrice de l’École de design. Non seulement a-t-il formé plusieurs générations d’étudiants durant sa carrière à l’UQAM, mais il a surtout contribué à éduquer le grand public sur les questions de design. Grâce à ses contributions à la télévision, à la radio, dans les journaux et dans des ouvrages, le design est devenu le sujet de plusieurs débats.»

Né en Suisse en 1944, Frédéric Metz est arrivé au Québec en 1967, un an après avoir obtenu son diplôme à la prestigieuse Kunstgewerbeschule de Bienne. Embauché à l'UQAM en août 1977, il a consacré plus de trois décennies au développement du secteur du design graphique à l'Université et a contribué de manière significative à l’essor et au rayonnement du design au Québec. Sa vision de la discipline et son franc-parler ont fait de lui une figure publique incontournable du domaine.

Membre fondateur du Centre de design et de l’École supérieure de mode de l’UQAM, Frédéric Metz a aussi façonné le programme de baccalauréat en design graphique de l'École de design à ses débuts. Il en a été le directeur pendant 15 ans, en plus d’avoir dirigé le Centre de design pendant cinq ans.

Le créateur

Plusieurs organisations, tant locales qu’internationales, doivent à Frédéric Metz leurs logos, concepts graphiques ou imagerie. C’est le cas, entre autres, des chaussures Browns, du designer Oscar de la Renta, de l'aéroport de Mirabel, de l'hôtel Le Méridien, des restaurants de la Royal Bank Plaza à Toronto et du Musée des arts décoratifs de Montréal.

En 2013, Frédéric Metz a reçu l'Icograda Achievement Award pour l'ensemble de ses réalisations comme designer, professeur et communicateur. Il a été élu membre de plusieurs associations, dont le Type Directors Club de New York, l'Alliance graphique internationale, l'Académie royale des arts du Canada et la Société des designers graphiques du Québec.

Peu de temps avant son décès, Frédéric Metz a confié au magazine Décormag que le projet dont il était le plus fier était le logo de l’UQAM. «Un look classique qui, j’espère, restera indémodable», avait mentionné le grand créateur.

Le professeur

Reconnu comme un excellent formateur, ce passionné a contribué à former plusieurs générations de designers graphiques pendant ses quelque 30 années d'enseignement, participant ainsi à l'édification culturelle du milieu du design, dont l'importance économique est désormais significative. Le designer a su gagner l'appui de plusieurs entreprises du domaine, entre autres sous forme de bourses aux étudiants.

Professeur rigoureux et strict, Frédéric Metz était considéré par ses étudiants comme l'un des meilleurs. À l'occasion de l'obtention du Prix d'excellence en enseignement, volet carrière, de l'Université du Québec, en 2008, un de ses étudiants parlait de lui en ces termes: «J'ai étudié dans 7 écoles différentes. (...) En 19 ans, j'ai visité 22 pays. (..) Mais je n'ai jamais vu un professeur aussi préparé, aussi dynamique et aussi passionné par son métier.»

Établissant avec ses étudiants des contacts personnalisés, Frédéric Metz était exigeant envers eux comme envers lui-même.  Il les incitait, entre autres, à participer à des concours, à des expositions et à des formations à l'étranger. Un grand nombre de ceux qui ont suivi son enseignement se sont illustrés dans des concours locaux ou internationaux prestigieux (au Québec: Onetop, Lux et Grafika; à New York : Print, Young Package et Type Directors Club; Chaumont en France, etc.).

Le designer a créé le cours «Design graphique et culture», destiné aux étudiants et au grand public. Comme il le déclarait lui-même une année avant sa retraite, en 2009: «Depuis plus de 30 ans, la transmission du savoir reste le grand défi de ma vie.»

Le communicateur

Communicateur exceptionnel et référence en matière de design dans les médias, Frédéric Metz a animé pendant deux saisons l’émission Design au Canal Savoir et a publié, en 2012, Design? Beauté et fonction passées au crible, ouvrage apprécié pour sa limpidité et son caractère didactique.

Le philanthrope  

La Fondation de l’UQAM tient à saluer la carrière exemplaire de Frédéric Metz et à souligner son engagement philanthropique exceptionnel envers l’Université. Partenaire de longue date et bénévole actif et dévoué à la Fondation, membre du Cercle des philanthropes, catégorie Or, et de la Société des bâtisseurs, le professeur Metz était fermement engagé auprès de ses étudiants. C’est en pensant à la relève – qu’il souhaitait aussi forte qu’audacieuse –  qu’il a adhéré au programme de dons majeurs et planifiés de la Fondation afin de créer un fonds de bourses perpétuel - le Fonds Frédéric Metz - à l’intention des étudiants s’étant illustrés par la qualité de leur dossier académique. Grâce à sa générosité, les Bourses Frédéric Metz pourront être remises, sur une base pérenne, aux étudiants des programmes de design graphique de l’UQAM. La famille du designer invite d'ailleurs celles et ceux qui désireraient témoigner leur sympathie à ne pas envoyer de fleurs, mais à faire un don au Fonds Frédéric Metz de la Fondation. 

Dans une lettre, le diplômé Philippe Lamarre (B.A. design graphique, 2000), fondateur de la revue Urbania et de l'agence Toxa, a tenu lui aussi à rendre hommage à son ancien professeur. Selon lui, Frédéric Metz «a influencé plusieurs générations de créateurs visuels et favorisé l'éclosion d'un langage graphique propre au Québec.»

PARTAGER