Voir Verdun avec des yeux d'enfant

Une exposition, conçue par Yves Amyot, présente un portrait atypique de l'arrondissement de Verdun.

2 Mai 2014 à 16H45

Photo
Le poste d'écoute de la station de métro de L'Église. Photo: Yves Amyot

Le Centre culturel de Verdun présente, jusqu'au 23 mai prochain, l'exposition Canal H4G, qui propose un portrait singulier de l'arrondissement de Verdun au moyen de photos et d'extraits sonores réalisés par des enfants du quartier, issus de milieux défavorisés et fréquentant des classes en adaptation scolaire. L'exposition a été conçue par le Centre de création pédagogique Turbine, dont le directeur et fondateur est le chargé de cours Yves Amyot, de l'École des arts visuels et médiatiques. Ce centre a pour mission de faire connaître l'art actuel à différentes clientèles au moyen notamment des nouvelles technologies.

Les archives photographiques et sonores du projet ont été colligées sous la forme d'une carte numérique tactile et interactive, que l'on peut consulter sur le site Web de Turbine. «C'est une carte du quartier entièrement conçue par des gens qui y habitent, remarque Yves Amyot. Le projet de parcours audiovisuel visait à changer les perceptions que les enfants ont de Verdun, tout en développant un regard et une écoute plus sensibles et poétiques.»

Yves Amyot et les artistes Magali Babin, musicienne et compositrice sonore, et Natacha Clitandre, spécialisée dans les parcours sonores urbains, ont mis en place un parcours sonore ─ une techno-marche ─, ponctué d'une dizaine de postes d'écoute dans des endroits-clés, déterminés par les enfants: salle de quilles G Plus, entrée de la station de métro de L'Église, parc Willibrord, rue Wellington… «Munis de bandeaux leur cachant la vue, les élèves pouvaient écouter différents sons en temps réel amplifiés par des casques d'écoute, explique le chargé de cours. Le but était de s'approprier l'espace public, d'expérimenter la ville par le biais de l'immersion et de la stimulation des sens.» 

Les enfants ont pu enregistrer des sons et prendre des photos de la ville: ruelles, graffitis, poubelles, voitures, maisons. «Comme la notion d'environnement sonore n'est pas tellement étudiée à l'école, les enfants expérimentaient quelque chose de totalement nouveau», précise Yves Amyot.

Photo
Poste d'écoute au parc Willibrord. Photo: Natacha Clitandre

Les artistes du centre Turbine, qui mènent plusieurs projets artistiques dans les écoles ou les centres communautaires, travaillent avec les jeunes de Verdun depuis une quinzaine d'années. 

L'exposition Canal H4G fait partie de la programmation du Printemps numérique 2014, qui vise à promouvoir l’effervescence de la créativité numérique montréalaise.

PARTAGER