Une muséologue engagée

La doctorante Lydie Olga Ntap figure parmi les lauréats du Mois de l'histoire des Noirs.

30 Janvier 2015 à 14H07

La 24e édition du Mois de l’histoire des Noirs se déroulera à travers le Québec du 1er au 28 février prochains. Comme chaque année, la Table Ronde du Mois de l'histoire des Noirs diffuse les portraits de gens des communautés noires qui ont un impact remarquable au sein de la société québécoise. Lydie Olga Ntap (M.A. muséologie 2014), doctorante en muséologie, médiation et patrimoine, figure parmi les lauréats pour sa contribution à la muséologie.

Originaire du Sénégal, Lydie Olga Ntap est une avocate et muséologue engagée pour la cause des femmes depuis 20 ans. Elle a fondé le premier Musée de la Femme au Canada, qui a ouvert ses portes au public en 2008, à Longueuil. Cette institution a pour mission de faire la promotion de la condition féminine et de l’émancipation des femmes. La muséologue y a assuré le commissariat de plus d’une dizaine d’expositions, développant une forme spécifique de médiation comportant une approche unique concernant l'histoire des femmes.

Candidate au doctorat, son sujet de thèse porte sur le développement des signatures muséales et aborde les questions de la gestion de la créativité, du droit et de la muséologie.

Siégeant à différents conseils d’administration, dont celui d’Action-services aux proches aidants de Longueuil qu'elle préside, Lydie Olga Ntap a été chroniqueuse à l’émission Rythmes d’Afrique sur CIBL pendant 3 ans, de 2006 à 2009, et à l'émission L'après-midi porte conseil, animée par Dominique Poirier à la radio de Radio-Canada, de 2010 à 2012, où elle débattait de grandes questions reliées à l'immigration et à la diversité culturelle.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE