Officières et chevalier

Céline Saint-Pierre, Madeleine Gagnon et Patrick Pichette sont récompensés par l'Ordre national du Québec.

16 Juin 2015 à 10H43

La professeure émérite Céline Saint-Pierre, du Département de sociologie, ainsi que l'écrivaine Madeleine Gagnon, qui a enseigné au Département d'études littéraires de 1969 à 1982, ont été nommées officières de l'Ordre national du Québec. Le diplômé Patrick Pichette (B.A.A., 1987) a été nommé chevalier. Institué en 1984 par le Parlement du Québec, l'Ordre national, qui comporte les grades de grand officier, d'officier et de chevalier, est décerné annuellement à des femmes et à des hommes d'exception qui se sont illustrés dans différentes sphères d'activité de la société québécoise. Cette année, 35 personnes ont reçu l'un des trois grades.

Céline Saint-PierrePhoto: ©Dominique Desjardins, IRSST, 2010

Professeure émérite de l’UQAM, Céline Saint-Pierre a énormément apporté à la sociologie québécoise, notamment grâce au nombre et à la qualité de ses publications. Tant en enseignement qu’en recherche, elle s'est intéressée aux mouvements sociaux et aux grandes idéologies du Québec du XXe siècle, ainsi qu’aux transformations du travail des femmes, reliées aux nouvelles technologies. Sa longue et active présence au sein de l'Association internationale de sociologie aura permis d’ouvrir l’accès des grands réseaux de recherche aux sociologues d’ici. Céline Saint-Pierre a également réalisé plusieurs mandats gouvernementaux, dont celui de présidente du Conseil supérieur de l’éducation. Toujours visible dans l’espace public, elle poursuit son engagement citoyen de diverses façons.

Madeleine GagnonPhoto: © Martine Doyon

Madeleine Gagnon est l'une des grandes figures littéraires du Québec et l’une de ses écrivaines les plus engagées. Elle s’est mise à l’écriture en 1968. Poèmes surtout, essais, textes radiophoniques, récits, théâtre, littérature jeunesse, nouvelles et romans en sont venus à composer une œuvre foisonnante, produite parallèlement à sa carrière de professeure de littérature. Madeleine Gagnon a beaucoup exploré: le féminisme, les souffrances des femmes d’ici et d’ailleurs, la psychanalyse, le structuralisme, l'indépendantisme, etc. Ses textes, très étudiés dans les milieux universitaires, sont cités dans des anthologies canadiennes, américaines, françaises et italiennes.

Patrick PichettePhoto: © Google/Weinberg-Clark

Par ses fonctions professionnelles, que ce soit celles de consultant ou celles d’administrateur, Patrick Pichette a permis à plusieurs grandes entreprises d’ici de prospérer, notamment dans les secteurs du papier et du carton ainsi que des télécommunications. Issu d’une famille de Montréal-Nord, il a connu un parcours brillant qui l’a mené vers la haute direction du géant du numérique Google, en Californie, en 2008. Il y a occupé le poste de vice-président principal et chef de la direction financière, qu’il devrait quitter d’ici la fin de 2015. Auparavant, il a été cadre dirigeant, pendant huit ans, chez Bell Canada, où il a assuré le virage vers la technologie IP.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE