Nouveau pavillon de Mode

L'École supérieure de mode de l’ESG UQAM se refait une beauté pour ses 20 ans.

12 Mars 2015 à 11H36, mis à jour le 13 Mars 2015 à 11H45

L'École supérieure de mode inaugure son nouveau pavillon.
Photo :Nathalie St-Pierre

L’UQAM a inauguré, le 11 mars dernier, le nouveau pavillon de Mode qui accueille, depuis janvier 2015, les activités de l’École supérieure de mode (ESM) de l'ESG UQAM. Ce déménagement représente une étape importante pour l'ESM, qui célèbre son 20e anniversaire cette année. Fondée en 1995 grâce à un partenariat, à l’époque, entre l'UQAM et le Groupe Collège LaSalle, l’École est la seule à fournir un programme d’études universitaires en mode au Québec. L'inauguration du nouveau pavillon de Mode s'est tenue sous la présidence d’honneur de la designer et diplômée Mélissa Nepton (B.A. gestion et design de la mode, 04).

Louise Poissant, Robert Proulx, Mélissa Nepton, Georges Coulombe, Karine Boivin Roy et Stéphane Pallage.Photo: Nathalie St-Pierre

Situé au 280, rue Sainte-Catherine Est, le nouvel édifice, qui devient ainsi le lieu d’études et de création des 500 étudiants au baccalauréat en gestion et design de la mode, est le résultat de la fusion de deux bâtiments centenaires inoccupés depuis plusieurs années. «Toute la communauté de l’École supérieure de mode profitera de ce nouvel espace qui se trouve maintenant à deux pas du pavillon principal de l'École des sciences de la gestion à laquelle elle est rattachée et de la Faculté des arts, d'où proviennent plusieurs de ses professeurs, au cœur du Quartier latin», a déclaré Robert Proulx, recteur de l’UQAM. Grâce à une entente de longue durée, l’École occupera les lieux pour les 15 prochaines années au moins.

Doté d’immenses vitrines en façade de l’édifice, le pavillon de Mode participera à l’animation de la rue Sainte-Catherine en mettant en valeur les créations des étudiants, diplômés et professeurs de l’École, en plus d’exposer les ouvrages de référence de son Centre de documentation. Les vitrines présentent jusqu’au début du mois de mai les créations de la diplômée, professeure et designer Ying Gao, reconnue internationalement pour ses créations intégrant technologie et interactivité.

Particularités architecturales

Georges Coulombe, propriétaire des bâtiments et maître d’œuvre du projet de revitalisation a conservé les aspects patrimoniaux les plus intéressants des bâtiments, en plus d’y ajouter un étage à la signature contemporaine. La conceptrice du projet, Julia Lianis, architecte et chargée de projet principale chez Rayside | Labossière, a fait de la conservation du patrimoine un élément-clé tout en modernisant l’espace. Les bâtiments ont été entièrement dégarnis de manière à ne conserver que les murs d’origine périphériques et mitoyens. La tuyauterie, les conduits d’air et les poutres structurales y ont délibérément été laissés à la vue afin de donner une allure industrielle et contemporaine. Les matériaux utilisés – brique, béton, acier et verre – contribuent aussi à cet effet. Une corniche décorative repérée dans une illustration des bâtiments d’origine, publiée dans un article de La Presse datant de 1913, a été reconstruite. Le résultat offre un espace vivant, lumineux et inspirant pour les étudiants de l’École supérieure de mode de l'ESG UQAM.

On peut voir un album photo de l'événement à l'adresse suivante: https://www.facebook.com/media/set/?set=a.10152862661296731.1073741858.6438776730

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE