Membres de l'Ordre du Canada

La professeure Josiane Boulad-Ayoub et la diplômée Ginette Laurin reçoivent l'une des plus prestigieuses distinctions honorifiques au pays.

2 Juillet 2015 à 10H43

La professeure émérite du Département de philosophie Josiane Boulad-Ayoub et la diplômée Ginette Laurin (B.A. danse, 93), chargée de cours au Département de danse, comptent parmi les 87 nouveaux membres de l'Ordre du Canada. Josiane Boulad-Ayoub a reçu cette distinction pour sa contribution à la philosophie, notamment en ce qui concerne l'histoire de la philosophie et la philosophie du droit. Ginette Laurin a été honorée pour ses réalisations dans le domaine de la danse contemporaine en tant que danseuse, chorégraphe et formatrice.

Josiane Boulad-AyoubPhoto: Nathalie St-Pierre

Titulaire de la Chaire UNESCO des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique, Josiane Boulad-Ayoub a commencé à enseigner à l’UQAM en 1979. Son œuvre, qui comprend plus de 200 titres et interventions, couvre trois grands domaines: le matérialisme français des Lumières et ses prolongements sous la Révolution, l’activité symbolique dans la vie sociale et l’histoire de la philosophie classique. Membre de la Société royale du Canada (1995), elle a obtenu le Prix des sciences humaines de l’ACFAS (1999) et a reçu le titre d’Officier des Arts et Lettres  de la République française (1999), la bourse de recherche Killam (2000) et un Visiting Scholar Fellowship de l’Université d’Oxford (2001-2002). L’Université du Québec a salué son engagement dans l’enseignement de la philosophie aux trois cycles d’étude en lui décernant, en 2009, le Prix d’excellence en enseignement, volet carrière. La professeure a créé, en 1998 et 1999, le premier cours virtuel de philosophie à l’UQAM, portant sur les grandes figures intellectuelles du monde moderne. Plus récemment, en 2013, Josiane Boulad-Ayoub a reçu la médaille du Jubilé de diamant de la Reine Élisabeth II. Cette distinction est accordée à des citoyens qui ont apporté une contribution significative à leur communauté et à leur pays.

Ginette LaurinPhoto: Jean-François Bérubé

Ginette Laurin est l'une des figures de proue de la danse contemporaine canadienne. Formée en gymnastique, en danse moderne et en ballet classique à Montréal et à New York, elle devient vite une interprète recherchée lorsqu'elle entreprend sa carrière de danseuse au début des années 1970. Après avoir créé quelques œuvres à titre de chorégraphe indépendante, Ginette Laurin fonde O Vertigo en 1984, compagnie aujourd'hui reconnue pour sa puissance expressive et la cohérence de sa vision artistique. En 1986, elle remporte le prix John A. Chalmers à la suite d'une série de succès populaires et critiques. Dès lors, la chorégraphe se construit une réputation mondiale. Son travail a été présenté au Canada, aux États-Unis, en Europe, en Amérique Centrale et en Asie. Parallèlement à ses activités au sein d'O Vertigo, elle signe des chorégraphies pour d'autres compagnies et transmet ses connaissances à titre de professeure et de conférencière, ici et à l'étranger.

Les récipiendaires seront invités à recevoir leur insigne au cours d’une cérémonie qui aura lieu à une date ultérieure.

PARTAGER
COMMENTAIRES 1 COMMENTAIRE

Commentaires

Toutes mes félicitations aux deux professeures avec une joie profonde pour Josiane. Son énergie dans le travail et sa grande ouverture d'esprit sont un modèle pour nous tous. Merci pour cette belle nouvelle !