Les avancées du Web

Le LATECE organise la 6e conférence internationale sur les technologies de l'Internet.

6 Mai 2015 à 15H30

Photo: iStock

Adaptation des processus d'affaires, sécurité et confidentialité des données, architecture, modélisation et info nuagique font partie des thématiques qui seront abordées dans le cadre de la 6Conférence internationale sur les technologies de l'Internet. L'événement est organisé par le Laboratoire de recherche sur les technologies du commerce électronique (LATECE), du 12 au 15 mai prochains, au Hyatt Regency du Complexe Desjardins. «Il s'agit d'un lieu de rencontre entre universitaires, praticiens et industriels provenant de 14 pays et quatre continents, souligne Hafedh Mili, professeur au Département d'informatique et directeur du LATECE, qui agit à titre de président de l'événement. L'objectif est de discuter des possibilités, des défis et des solutions liés aux technologies de l'Internet.»

Le profilage sur le Web

Les participants à ce congrès, créé en 2005 par le LATECE et le Concordia Institute for Information System Engineering, auront l'occasion de se pencher sur le profilage de navigation des internautes. «Les chercheurs aborderont les enjeux sociologiques, éthiques et légaux du phénomène, rendu possible par les traces que nous laissons sur le Web en utilisant différentes applications, explique Hafedh Mili. Une table ronde sur le sujet, ouverte au public, aura également lieu à l'UQAM le 13 mai, à 18 h.»

La santé techno

Le milieu hospitalier est l'un de ceux qui profitent des développements fulgurants des technologies Internet. «Il y aura un atelier présentant les dernières innovations en santé, notamment en termes de télésurveillance de patients à domicile ou en milieu hospitalier et un autre portant sur la gestion de processus en santé», souligne le professeur.

Une formation d'une journée sera également offerte par le professeur Ygal  Bendavid, du Département de management et technologie, concernant l'utilisation de la technologie RFID pour l'optimisation de processus en milieu hospitalier – gestion d'inventaire/équipement, circulation de personnel et patients, etc.

RFID signifie Radio Frequency Identification, soit l'identification par radiofréquence — une technologie dont l'utilisation se répand rapidement (c'est celle qui permet de valider un titre de transport dans le métro, par exemple). Elle utilise une puce implantée dans une étiquette. La puce peut enregistrer et garder en mémoire des données, comme un numéro de série, un prix ou un relevé d'achat. «L'étiquette peut être attachée à toutes sortes de choses : un lit d'hôpital, du matériel afin de gérer les inventaires, même les patients ou les médecins, souligne en riant Hafedh Mili. De cette façon, on peut savoir à tout moment où sont passés les choses ou les gens dans un hôpital.»

Speed dating professionnel

Une activité de maillage entre industriels et chercheurs, financée par le CRSNG, aura lieu le 12 mai. «Il s'agit d'une séance de speed dating professionnel afin d'identifier les occasions de recherche conjointe, explique le chercheur. Les représentants d'entreprises présentent leur problématique de recherche dans le but de susciter une collaboration de la part des chercheurs présents sur place.»

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE