Invités d'honneur

Trois Uqamiens comptent parmi les invités d'honneur du Salon du livre de Montréal.

22 Octobre 2015 à 17H43

Salon du livre de Montréal en 2014.
Photo: Tourisme Montréal

Larry Tremblay (M.A. art dramatique, 1983), professeur associé à l'École supérieure de théâtre, Gilles Laporte (M.A. histoire, 1988), chargé de cours au Département d'histoire, et Audrée Wilhelmy (B.A. études littéraires, 2008), doctorante en études et pratiques des arts, figurent parmi les neuf invités d'honneur du 38e Salon du livre de Montréal, qui se tiendra à la place Bonaventure du 18 au 23 novembre.

Auteur polymorphe, Larry Tremblay fait partie du panthéon des auteurs québécois contemporains chéris du public et de la critique. Créateur d’histoires aux univers variés, sa plume excelle dans la mise en scène de personnages et d’enjeux archétypaux qui trouvent écho au-delà de nos frontières. En témoigne le succès de son œuvre aujourd’hui traduite dans une douzaine de langues. Son roman Le Mangeur de bicyclette (2002) a été finaliste au Prix littéraire du Gouverneur général du Canada. Ses pièces, The Dragonfly of Chicoutimi, Le ventriloque, Abraham Lincoln va au théâtre et La hache, font désormais figure de classiques. Le Christ obèse, roman paru chez Alto en 2012, a été finaliste au Prix littéraire des collégiens. Puis, en 2014, Larry Tremblay soulève l'enthousiasme avec l’histoire poignante des jumeaux Amed et Aziz relatée dans L’orangeraie, parue aux éditions Alto. Ce roman a remporté de nombreux prix, dont le Prix des libraires du Québec et le Prix des collégiens, et sera porté au théâtre par Claude Poissant en 2016, au Théâtre Denise-Pelletier.

Historien et auteur de bandes dessinées, Gilles Laporte est un spécialiste de l’histoire du XIXe siècle québécois. Il est l'auteur, entre autres, des ouvrages Patriotes et Loyaux, mobilisation politique et leadership régional (Septentrion, 2004), Molson et le Québec (Michel Brûlé, 2009) et Fondements historiques du Québec (Chenelière, prix du Ministre, 2014). Son plus récent opus, Brève histoire des patriotes, est paru chez Septentrion en 2015. Président du Mouvement national des Québécoises et des Québécois (MNQ), de 2013 à 2015, Gilles Laporte s’est aussi fait connaître pour sa défense et la promotion de l’histoire du Québec. En parallèle, le chargé de cours a publié quelques bandes dessinées – RupertK. (4 albums parus, 400 coups, 1997-2010), Théogonie, la naissance des dieux (Mille-Îles, 2001) – et, plus récemment, Légendes d’un peuple (Septentrion, 2014), où il marie récit graphique et histoire du Québec.

Jeune écrivaine québécoise, Audrée Wilhelmy a su imposer l’originalité et l’audace de sa plume dès son premier et remarqué roman Oss, flanqué du sous-titre évocateur «conte amoral et cruel». Elle récidive dans une cruauté exprimée sans équivoque avec Les sangs, un second roman au succès immédiat, publié chez Leméac en 2013 et repris par Grasset cette année. Relecture polyphonique, amorale et féminine du conte Barbe Bleue de Charles Perreault, Les sangs vient de remporter le Prix Sade 2015 à Paris. Le succès d’Audrée Wilhelmy, tant au Québec qu’en France, indique qu’elle est une écrivaine à suivre. Très active sur la scène littéraire, elle nourrit des intérêts transversaux, comme en témoigne son cursus multidisciplinaire et son doctorat en études et pratiques des arts à l'UQAM.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE