Encourager la persévérance à l'école

Plusieurs activités sont organisées dans le cadre des Journées de la persévérance scolaire.

16 Février 2015 à 16H24

Des étudiants ont inscrit sur un papillon adhésif ce que la persévérance représente pour eux. Le babillard de la persévérance scolaire sera exposé à l'entrée du pavillon Paul-Gérin-Lajoie toute la semaine.Photo: Nathalie St-Pierre

Ne soyez pas surpris si vous entendez des applaudissements émaner du pavillon Paul-Gérin-Lajoie cette semaine. Des professeurs, chargés de cours et étudiants du baccalauréat en éducation préscolaire et en enseignement primaire participeront à une grande chaîne d’encouragement dans le cadre des Journées de la persévérance scolaire (JPS), qui se tiennent du 16 au 20 février dans une centaine d'organisations des milieux scolaire, communautaire, institutionnel et des affaires dans tout le Québec.

Organisées par le Réseau réussite Montréal, les JPS visent à valoriser la persévérance et la réussite des jeunes de la maternelle à l’université. «Avec le trimestre intensif, le départ en stage et la conciliation études, travail et famille, plusieurs de nos étudiants vivent des moments exigeants, souligne Élaine Turgeon, professeure au Département de didactique et directrice du baccalauréat en éducation préscolaire et en enseignement primaire. Il est important de s’arrêter pour reconnaître les efforts des étudiants et les encourager à persévérer.»

Élaine Turgeon, qui a pris l’initiative d’inscrire l’UQAM aux JPS, rappelle que près d'un enseignant sur cinq quitte la profession dans les cinq premières années de sa carrière. «Plusieurs recherches démontrent que les appuis de l’entourage d’un jeune enseignant ont un impact déterminant sur sa persévérance.»

Activités variées

La chaîne d’encouragement est l’un des cinq événements tenus à l’UQAM en lien avec les JPS. Une personne – élève, étudiant, enseignant, parent – en félicite une autre, qui en retour s’engage à perpétuer la chaîne. Les participants qui désirent immortaliser l’événement peuvent diffuser la photo ou la vidéo sur Twitter, accompagnée du mot-clic #JPS2015.

Dans le cadre du cours L'écriture et sa didactique au préscolaire et au primaire, donné par Ophélie Tremblay, professeure au Département de didactique des langues, les étudiants écriront une lettre d'encouragement à un élève du primaire avec lequel ils seront jumelés.

Les étudiants qui ont traversé le pavillon Paul-Gérin-Lajoie le 16 février ont été invités à inscrire sur un papillon adhésif ce que la persévérance représente pour eux. Tous les papillons ont été affichés sur un babillard à l'entrée du pavillon et seront exposés tout au long de la semaine.

Le 17 février, de 12 h 45 à 13 h 45, au local A-2780, l’ancien décrocheur Jean-Sébastien Tardif viendra témoigner des raisons qui l’ont poussé à faire un retour aux études. Il sera accompagné de Benoit Landry, agent de liaison chez Réseau réussite Montréal.

Enfin, des ouvrages de référence ainsi que des livres de littérature jeunesse sur le thème de la persévérance seront exposés à la bibliothèque des Sciences de l'éducation.

Les Journées de la persévérance scolaire en sont à leur cinquième année. L’UQAM y participe pour la première fois.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE