Double record

C'est à l'UQAM qu'a eu lieu la plus importante collecte institutionnelle de La lecture en cadeau.

16 Février 2016 à 13H47

Maude Béland entourée de quelques-uns de ses collaboratrices et collaborateurs de la campagne 2015 de La lecture en cadeau. Première rangée: Hien-Minh Tsang, attachée d'administration au Registrariat; Célia Bénard, acheteuse livres scolaires à la Coop UQAM; Michèle Lemay Tardif, agente d’information aux Services à la vie étudiante; Maude N. Béland, directrice de la campagne et conseillère en relations de presse du Service des communications. Deuxième rangée: Claude Labrecque, coordonnateur à la Faculté de communication; Elizabeth Reid, assistante de gestion programme à l’École des arts visuels et médiatiques; Natalie Bériault, assistance du vice-recteur aux Systèmes d'information; Francine Roy, secrétaire à la Direction générale des bibliothèques; et Marieline Gagnon, technicienne en administration à la Direction générale des bibliothèques.
Photo: Nathalie St-Pierre

La 12e collecte de l'UQAM au profit de la Lecture en cadeau a permis de récolter 1004 livres neufs et 729 dollars en dons, soit près de 200 livres de plus que l'an dernier. Avec une telle récolte, la campagne uqamienne, qui s'est déroulée en novembre et décembre derniers, devient la plus importante collecte institutionnelle de cette année.

Maude Béland, conseillère en relations de presse à la Division des relations avec la presse et événements spéciaux du Service des communications et directrice de la campagne pour une deuxième année consécutive, se dit très heureuse des résultats. «Réussir à collecter autant de livres faisait partie de nos rêves les plus fous, dit-elle. Nous avons dépassé notre objectif de 900 livres.»

Selon la directrice, c'est grâce, entre autres, à de nouvelles initiatives que la campagne a obtenu autant de succès. «Le Conseil des diplômés de la Faculté des sciences de l'éducation nous a offert un don important pour l'achat de livres», mentionne-t-elle à titre d'exemple.

Lors de l'annonce des résultats, la directrice a remercié chaleureusement ses collaborateurs, la COOP UQAM et le SEUQAM, ainsi que la communauté uqamienne, qui participe chaque année à la campagne.

«Les collaborateurs ont travaillé très fort et sont formidables», poursuit celle qui compte mener la campagne de nouveau l'an prochain. «Je travaille déjà à trouver de nouvelles avenues pour récolter encore plus de volumes», dit-elle.

La campagne La lecture en cadeau de la Fondation pour l'alphabétisation permet de recueillir des livres neufs pour les enfants défavorisés de moins de 12 ans afin de les initier aux joies de la lecture. Les livres récoltés seront donnés aux enfants en mai, par l'entremise d'organismes ciblés par la Fondation.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE