Conte crépusculaire

La Galerie de l'UQAM invite les spectateurs à revivre en images le spectacle de Pierre Lapointe et David Altmejd. 

3 Mai 2016 à 11H11

Pierre Lapointe et David Altmejd dans le dispositif sculptural de Conte crépusculaire, Galerie de l’UQAM, 2011. Photo: Pascal Grandmaison

Du 4 au 7 mai prochain, la version vidéo du spectacle Conte crépusculaire sera présentée à la Galerie de l'UQAM, dans les lieux mêmes où l'œuvre a été créée en 2011.

Conçu par l’auteur-compositeur-interprète Pierre Lapointe et l’artiste visuel David Altmejd (B.A. arts visuels, 1998), lauréat du Prix Reconnaissance UQAM 2010, le spectacle, une création multidisciplinaire alliant musique, chant et arts visuels, raconte l'histoire d'un roi, dans un futur lointain, qui doit céder le trône à son fils pour accéder à un autre niveau de conscience en atteignant la mort. Pour perpétuer la tradition rituelle, le roi entreprend une grande tournée d’adieux. De retour dans son royaume, exténué par le voyage et confronté prématurément à l’arrivée de sa propre mort, il est prêt à vivre la cérémonie de passage.

Le spectacle, coproduit par la Galerie de l’UQAM et Productions 3PM, met en scène les talents du compositeur Yannick Plamondon, de la chanteuse Émilie Laforest, du Quatuor Molinari, du musicien Philippe Brault et du jeune Sacha Jean-Claude, alors membre des Petits chanteurs du Mont-Royal.

C’est en 2006 que Pierre Lapointe et David Altmejd se sont rencontrés pour la première fois à la Galerie de l’UQAM. En 2011, Louise Déry, directrice de la Galerie, donnait le feu vert au projet de collaboration qui allait donner naissance au Conte crépusculaire tout en offrant aux artistes carte blanche pour le réaliser. À l'époque, rien ne laissait présager que la documentation vidéographique du spectacle serait destinée à devenir un film, mais devant la richesse des archives, la Galerie de l’UQAM a voulu en assurer la production et la conservation.

Réalisée par Rénald Bellemare, la vidéo sera projetée du mercredi 4 au vendredi 6 mai, à 18 h et à 20 h et le samedi 7 mai, à 13 h. 

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE