Hors de l'ordinaire

Des diplômés figurent au top 50 des personnalités influentes du magazine Urbania.

18 Avril 2016 à 14H54, mis à jour le 19 Avril 2016 à 9H30

Page couverture du numéro «Extraordinaire 2016» du magazine Urbania.Photo de la couverture: Martin Girard/Shootstudio.ca

Au moins huit diplômés figurent sur la liste des 50 personnalités «qui créent l’extraordinaire en 2016», selon le magazine Urbania. Le numéro le plus récent du magazine, disponible en kiosque depuis le 15 avril dernier, est entièrement consacré à ces Québécois, âgés entre 12 (!) et 95 ans, «qui changent les règles du jeu». Les lauréats ont été sélectionnés par les lecteurs d'Urbania et par un comité d'experts provenant des domaines de l'éducation, de la culture et du divertissement, de la techno, des médias, de la bouffe, de l'art et du design, du politique et du communautaire, des sciences, des sports et de l'entrepreneuriat. Monique Brodeur, doyenne de la Faculté des sciences de l’éducation faisait partie du comité de la catégorie Éducation.

 

Parmi les diplômés primés, on retrouve:

Éducation:

Valérie Lépine (B.A. sexologie, 2000) est sexologue et conseillère en promotion de la santé au CIUSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal et dirige un programme d'éducation sexuelle innovateur et amusant offert dans les écoles primaires et secondaires. La sexologue propose aux écoliers de 6 à 17 ans des cours de santé sexuelle en recourant à l'art, aux échanges et à la discussion.

Éric Durocher (B.Ed. enseignement secondaire, 2008) enseigne les sciences à l'école secondaire Dalbé-Viau, à Lachine, en milieu défavorisé. L'enseignant utilise la technologie pour parfaire les connaissances en informatique des élèves tout en développant leur sens critique envers l'univers du web.

Art et Design:

Jonathan Lapalme (B.A. communication, 2012) est le fondateur des Interstices, Atelier de design stratégique ainsi que cofondateur d'Entremise, une entreprise sociale spécialisée en gestion de locaux vacants pour des usages temporaires. En collaboration avec Héritage Montréal, Jonathan Lapalme a conçu H-MTL, une plateforme web collaborative qui fait la recension des édifices patrimoniaux montréalais menacés ou vacants. Il travaille aussi avec la Société des arts technologiques dans l'espoir de redéfinir le rôle de la structure sphérique de la Biosphère sur l'île Sainte-Hélène.

Politique et Communautaire:

L'artiste Patsy Van Roost (D.E.S.S. design d’événements, 2010) crée des dispositifs d’interactions et de rencontres dans l'espace public. En 2009, cette ancienne chargée de cours à l'École de design a réalisé 40 ans, 40 chaises, une installation temporaire qui a été présentée sur la Place Pasteur pour célébrer le 40e anniversaire de l’UQAM. Depuis 2013, celle que l'on surnomme la Fée du Mile-End conçoit des projets rassembleurs et participatifs dans son quartier. Le projet L’amour dans le Mile End consistait en un parcours poétique évolutif à travers les rues du Mile-End pour le jour de la Saint-Valentin 2014 qui invitait les résidents du quartier à partager leurs recettes de l'amour.

Mikael St-Pierre (B.Sc. urbanisme, 2012; M.A. design de l’environnement, 2014) est chargé de projets spéciaux à l'éco-quartier Rosemont-La Petite-Patrie. Défenseur de l'«urbanisme communautaire», le jeune homme est aussi le cofondateur de l'organisme Lande, qui a pour mission de faciliter la réappropriation permanente ou temporaire des terrains vacants montréalais par les résidents. En 2013, Mikael St-Pierre s'est présenté au poste de conseiller de Ville dans Hochelaga, une circonscription de l'est de Montréal et a participé au projet de publication Imaginer Montréal, dans le cadre de l'École Urbania.

Mikael St-PierrePhoto: Nathalie St-Pierre

Bouffe:

Les designers Élyse Leclerc (B.A. design de l'environnement, 2013) et Gabrielle Falardeau ont fondé l'entreprise Jarre, qui a pour mission d’apporter des solutions responsables relatives au gaspillage alimentaire et à l’alimentation saine. Récipiendaires d'un prix Shenzhen de la relève en design en 2015, les jeunes entrepreneuses ont mis au point La Denise, un dispositif de rangement écologique qui permet de conserver les fruits et légumes à l’air ambiant sans recourir à aucune source d’énergie.  

La cidrerie La Face cachée de la pomme de Stéphanie Beaudoin (M.A. études des arts, 1996) et François Pouliot est à l'origine de Neige, le premier cidre de glace à avoir été développé au Québec. L'entreprise québécoise lancera cette année le premier cidre de glace d'appellation réservée de la province.

Sciences:

Martin-Hugues St-Laurent (Ph.D. biologie, 2008) est professeur en écologie animale à l'Université du Québec à Rimouski. Le chercheur tente de mieux comprendre les impacts de l'humain sur la faune. Ses travaux portent plus spécifiquement sur les effets de l’altération des habitats sur l’écologie du caribou forestier, du caribou de la Gaspésie, du loup gris, de l'orignal, du coyote et de l’ours noir.

Dans le cadre de ce numéro spécial, le magazine a mis en ligne deux séries de podcasts Les rencontres extraordinaires et Histoires d’affaires, que l'on peut écouter en cliquant sur le lien suivant: http://urbania.ca/sujets/podcasts/.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE