Le travail à vélo

Ugo Lachapelle obtient une subvention de l'IRSST pour une recherche sur les conditions des travailleurs à vélo.

13 Juin 2016 à 12H01

Photo: iStock

Le professeur au Département d'études urbaines et touristiques de l'École des sciences de la gestion (ESG UQAM) Ugo Lachapelle a reçu une subvention de plus de 115 000 dollars de l'Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité au travail (IRSST) pour son projet de recherche intitulé «La multiplication des services de livraison à vélo et les problèmes de santé et de sécurité des travailleurs cyclistes: élaboration de bonnes pratiques».

Ugo LachapellePhoto: Nathalie St-Pierre

L'industrie de messagerie à vélo est une industrie dont les activités comportent des risques importants pour la santé et la sécurité des travailleurs à vélo. Ces risques sont toutefois peu documentés. Aux services traditionnels de messagerie à vélo s'ajoutent maintenant ceux de déménagement, de livraison alimentaire, et même de restauration-minute. Les objectifs du projet d'Ugo Lachapelle sont de documenter la croissance de la pratique de la livraison et des métiers à vélo et les formes d'organisation du travail. Il veut aussi recueillir de l'information sur les risques routiers associés à la livraison et autres services à vélo et identifier les différents facteurs de risque. Sa recherche permettra enfin d'analyser les cas d'accidents de messagers à vélo, leurs circonstances et les expériences personnelles de situation d'insécurité associées à cette activité (quasi-accidents).

Grâce à l'information colligée dans le cadre de cette recherche, il sera possible de mettre en place des mesures de prévention des accidents routiers liés à ce métier, d'identifier des bonnes pratiques et d'encadrer l'organisation du travail dans ce domaine.

L'industrie de messagerie à vélo réduit les déplacements motorisés pour mener à bien des activités de livraison, et se présente donc comme un atout dans le développement de villes durables. Pour favoriser son essor, souligne le chercheur, il est important d'améliorer la sécurité de ses employés.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE