Subvention des IRSC

Hélène Sultan-Taïeb mène une étude sur les coûts attribuables aux contraintes psychosociales au travail.

8 Novembre 2016 à 13H46

Hélène Sultan-TaïebPhoto: Nathalie St-Pierre

La professeure Hélène Sultan-Taïeb, du Département d'organisation et ressources humaines de l'ESG UQAM, a obtenu une subvention des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) pour son projet de recherche intitulé «Coûts des maladies cardiovasculaires et des problèmes de santé mentale attribuable aux contraintes psychosociales au travail : une étude longitudinale de 22 ans auprès de 9000 cols blancs». Elle mène ce projet en collaboration avec Chantal Brisson de l'Université Laval.

À l'échelle mondiale, les maladies cardiovasculaires (MCV) constituent la première cause de mortalité et les problèmes de santé mentale (PSM)  la troisième cause de morbidité. Il est maintenant reconnu que les contraintes psychosociales au travail contribuent au développement des MCV et des PSM. Les coûts des MCV et des PSM attribuables à ces contraintes sont peu connus. L'objectif de la recherche est d'effectuer la première évaluation économique exhaustive des coûts directs et indirects des MCV et des PSM attribuables aux contraintes psychosociales au travail. Cet objectif sera atteint en tirant profit d'une cohorte déjà établie de 9000 participants rigoureusement suivis depuis 22 ans.

Les résultats fourniront une quantification précise et exhaustive du fardeau économique des MCV et PSM attribuables aux contraintes psychosociales au travail. Ces informations sont indispensables au gouvernement et aux décideurs des milieux de travail pour prioriser les actions de prévention en santé au travail dans les entreprises. Ces recommandations pourront porter sur des politiques gouvernementales d'accompagnement des entreprises ou des politiques fiscales pour inciter les entreprises à agir en prévention.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE