Devenir wikipédien

Pour contribuer à l'encyclopédie la plus consultée au monde, il faut connaître les règles.

29 Novembre 2016 à 7H25

Wikipédia propose plus de 30 millions d'articles, écrits dans plus de 280 langues, et enregistre chaque mois plus de 500 millions de visiteurs. Photo: Nathalie St-Pierre

«Référence pour plusieurs travaux étudiants, source constante d’information pour les internautes, espace de visibilité pour ceux qui cherchent à exister sur le web, l’encyclopédie collaborative Wikipedia est devenue une ressource essentielle pour partager le savoir», écrit le sociologue français Dominique Cardon dans un article intitulé Surveiller sans punir. La gouvernance de Wikipédia.

Jean-Michel Lapointe, bibliothécaire à la Bibliothèque des arts, s'est largement inspiré des écrits de ce sociologue, un spécialiste d'Internet, pour concevoir une formation sur Wikipédia, la première du genre à l'UQAM. Deux séances, ouvertes à tous et gratuites, ont eu lieu les 16 et 17 novembre derniers à la Bibliothèque des arts, en présence de Benoît Rochon, président de Wikimédia Canada et wikipédien chevronné. «L'objectif de la formation est de se familiariser avec les mécanismes de fonctionnement et la culture éditoriale de Wikipédia en pénétrant dans l’arrière-boutique où écrivent les wikipédiens», explique Jean-Michel Lapointe.

Créé en 2001, Wikipédia repose sur cinq principes fondateurs: encyclopédisme, neutralité des points de vue, licence libre et ouverte à tous, savoir-vivre communautaire et souplesse des règles. «Wikipédia incorpore des éléments d'encyclopédie généraliste, d'encyclopédie spécialisée, d'almanach et d'atlas», souligne le bibliothécaire. Le site propose plus de 30 millions d'articles, écrits dans plus de 280 langues, et enregistre chaque mois plus de 500 millions de visiteurs.

Quelque 10 000 personnes contribuent à Wikipédia. Tous ne soumettent pas nécessairement de nouveaux articles. Les contributeurs peuvent choisir de modifier un article existant, d'ajouter une source ou une référence, ou simplement de modifier une tournure de phrase. «Alimenter le contenu de Wikipédia, c'est comme faire du jardinage, note Jean-Michel Lapointe. Il faut se soucier de ce qu'on y trouve et arracher les mauvaises herbes.»

Liberté et surveillance

La première étape pour devenir un wikipédien consiste à créer un compte en choisissant un nom d'utilisateur et un mot de passe. «Quelqu'un qui débute ne doit pas chercher à être parfait du premier coup, observe le bibliothécaire. Si on commet une erreur, d'autres wikipédiens la détecteront et la corrigeront. Des milliers de personnes patrouillent Wikipédia. Les débutants, ceux qui comptent moins de 500 contributions, sont davantage scrutés que les habitués.»  

Les wikipédiens disposent en effet d'un pouvoir de surveillance à l'égard des autres membres de la communauté. C'est en plongeant dans le jeu des interactions et des corrections, concernant ses articles et ceux des autres, que l'on s'engage dans le travail collectif de production du savoir commun et que l'on peut revendiquer l'identité de wikipédien. La liberté d'écriture est inséparable de la liberté de sanctionner.

Si on veut participer à Wikipédia et voir sa contribution conservée par l'encyclopédie, il faut entrer dans la discussion, répondre aux questions posées, justifier ses dires, accepter que d'autres retouchent notre texte, ajoutent des sources ou recomposent le plan de l'article, explique Jean-Michel Lapointe. «Les wikipédiens ont accès à l'onglet "discussion", une page où sont débattues les manières de modifier et d'améliorer un article, dit-il. Ils peuvent aussi accéder à l'onglet "historique", qui présente les différentes versions d'un article au fil du temps. L'article sur Donald Trump, par exemple, contenait peu d'information entre 2005 et 2014. Mais il a pris énormément de volume depuis que l'homme d'affaires s'est présenté aux élections présidentielles.»

Sources et crédibilité

Toute la crédibilité de Wikipédia repose sur les sources d'information. «Chaque wikipédien doit sourcer ses informations, dont la vérification est assurée par les pairs après la publication d'un article», souligne le bibliothécaire. Il est aussi recommandé d'intervenir dans le cas d'une affirmation douteuse, incertaine ou fausse, ou encore d'un passage évasif, d'une analyse trop personnelle, d'une opinion ou d'une citation non attribuée. Le rédacteur, ou toute autre personne en mesure de le faire, est invité à compléter l'article en indiquant des sources et en ajoutant des références de qualité permettant d'améliorer sa vérifiabilité.

L'article sur l'écrivain québécois Félix-Antoine Savard, par exemple, toujours à l'état d'ébauche, a subi 86 modifications de la part de 55 personnes. On y lit que son premier roman, Menaud, maître-draveur, publié en 1937, compte parmi les plus importantes œuvres nationalistes au Québec. «Le hic est qu'on ne sait pas qui affirme cela, observe Jean-Michel Lapointe. La mention "référence nécessaire" ou "référence souhaitée" pourrait être accolée à cette assertion, sujette à caution puisque le rédacteur n'a pas cité de source.»

Les sources dites de qualité sont généralement des sources institutionnelles. «Il peut s'agir d'un auteur ou d'un éditeur reconnu, comme les Presses universitaires de France, d'études universitaires indépendantes, de statistiques publiques ainsi que de médias de référence tels que le New York Times, Le Monde ou Le Devoir», illustre le bibliothécaire. Quant aux sources problématiques, elles concernent, notamment, les blogues, les éditions à compte d'auteur, les revues obscures ou marginales.

Neutralité des points de vue

Sur Wikipédia, les articles ne doivent pas promouvoir de point de vue particulier. «Cela suppose de présenter plusieurs points de vue sur un sujet donné et de les décrire le plus fidèlement possible, tout en fournissant le contexte nécessaire à leur compréhension. Ce qui importe, c'est la vérifiabilité des informations», explique Jean-Michel Lapointe. En cas de versions différentes d’un même fait, d'un événement, d'une biographie ou d'un concept, les wikipédiens doivent présenter et équilibrer dans l’article les versions multiples si celles-ci réfèrent à des sources fiables. «L'article en anglais sur le leader métis Louis Riel avait tendance à le définir comme un traître à la nation, tandis que celui en français le présentait plutôt comme un héros», note Benoît Rochon, pour qui la neutralité s'exprime à travers la pluralité des points de vue.

L'encyclopédie comporte aussi des règles de savoir-vivre – politesse, courtoisie, respect – qui sont d'autant plus importantes lorsque surgit un désaccord. Ainsi, une insulte sera suivie d’un renvoi vers le principe «pas d’attaque personnelle» ou «respecter les autres». Une écriture trop subjective sera renvoyée vers l'avertissement «point de vue non neutre». Plus le nombre d'auteurs d'un article est élevé, ou porte sur un sujet sensible, plus le nombre de mentions des règles de l’encyclopédie augmente. «L'essentiel des conversations entre wikipédiens doit porter sur les sources d'information et viser l'atteinte d'un consensus», insiste Jean-Michel Lapointe.

Un bandeau, situé en haut d'un article, indique parfois: «Vous lisez un article de qualité». «Il s'agit d'un article complet et argumenté, proposant une information validée par des autorités compétentes sur le sujet, précise le bibliothécaire. Son style de rédaction est factuel, synthétique et évite les jargons et le langage trop littéraire. Il se conforme aux conventions: résumé introductif, découpage clair en sections, table des matières, longueur adéquate, bibliographie et références.»

On voit plus souvent un avertissement en haut de page nous prévenant que les sources ne sont pas suffisantes, que l'article est incomplet ou encore qu'il manque de recul. C'est le signe que le travail des wikipédiens n'est pas terminé.

Selon le sociologue Dominique Cardon,« avec son style d'écriture, ses pages de discussion, son système de traçabilité des contributions et des effacements (historique), ses bandeaux d'alerte et ses balises notifiant les manquements aux principes de l'encyclopédie, Wikipédia offre toutes les ressources nécessaires à la production d'un savoir.»

Articles connexes
PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE