Au cœur de la vie culturelle

Plusieurs réalisations auxquelles l'UQAM a été associée figurent dans Coup d'œil 2015 de Montréal, métropole culturelle.

18 Avril 2016 à 17H14

Vue du nouveau pavillon de l'École supérieure de mode de l'ESG UQAM. Photo: Nathalie St-Pierre

L'inauguration du nouveau pavillon de l'École supérieure de mode de l'UQAM et la création par l'Université, la Société des designers graphiques du Québec et le Bureau du design de la Ville de Montréal du prix Frédéric-Metz en design comptent parmi la centaine de réalisations qui ont été retenues par la publication Coup d'œil 2015 de l'organisme Montréal, Métropole culturelle. Ces réalisations, qui ont contribué à la diversité culturelle montréalaise, à son foisonnement et à sa vitalité au cours de la dernière année, ont été soulignées le 15 avril dernier dans le cadre d'un événement tenu à l'hôtel de ville.

Pour célébrer son 20e anniversaire, en 2015, l'École supérieure de mode de l'ESG UQAM a emménagé dans un nouveau pavillon, dont les grandes vitrines ouvrant sur la rue Sainte-Catherine permettent d'exposer les créations de ses professeurs, de ses étudiants et de ses diplômés. Quant au prix Frédéric-Metz, il porte le nom du célèbre professeur de l'École de design décédé en 2014, membre fondateur du Centre de design et de l'École supérieure de mode. Le prix récompense l'un des 20 commerces lauréats d'un Prix Commerce Design Montréal, dont le graphisme et l'aménagement intérieur présentent rigueur, cohérence et audace. 

L'UQAM a aussi été partie prenante de la 5e édition du festival OUMF, qui a réuni quelque 100 000 visiteurs pour célébrer la rentrée culturelle et étudiante 2015 au cœur du Quartier latin. Le grand gala d'humour du festival a été concocté par La Vitrine en collaboration avec l'association étudiante de l'École des sciences de la gestion.

L'Université a été partenaire, par ailleurs, du festival Éléphant ClassiQ, qui propose de découvrir ou de revoir des œuvres qui ont marqué l'histoire du cinéma, dans une version restaurée. La première édition était consacrée au cinéma francophone du Québec, de la France, de la Belgique, de la Suisse et de l'Afrique. Le festival a été l’occasion de dévoiler le court métrage lauréat du concours «Maisonneuve me reconnais-tu?». Il s’agit de la production HLM HJM réalisée par Yousra Benziane, étudiante au baccalauréat en communication (médias numériques), qui a reçu un montant de 1000 dollars offert par Éléphant ClassiQ.

Autres réalisations

Plusieurs autres réalisations auxquelles ont été associés des Uqamiens (professeurs, chargés de cours, étudiants et diplômés) figurent dans Clin d'œil 2015. Ainsi, outre le succès remporté par la cinquième édition de l'installation interactive 21 balançoires au Quartier des spectacles, le studio de design montréalais Daily tous les jours, fondé par le duo de designers et chargées de cours à l'École de design Mouna Andraos et Melissa Mongiat (B.A. design graphique, 2002), s'est distingué en créant son premier concept de boutique à New York pour la compagnie littleBits.

Étudiante à la maîtrise en communication, la musicienne Catherine Planet a donné des concerts de musique traditionnelle sur les balcons de Montréal. Avec son ensemble de violonistes, elle a animé les soirées de six quartiers de la ville dans le cadre de son projet Chasse-balcon.

Itinérante à ses débuts, la troupe de cirque Les 7 doigts de la main, dont la direction générale est assurée par le diplômé Nassib El Husseini (Ph.D. science politique, 1996; Prix Reconnaissance UQAM 2013), sera bientôt installée dans l'ancien Musée Juste pour rire sur le boulevard Saint-Laurent. Afin d'aménager son centre de création et de production, la troupe a lancé un concours d'architecture.

Avec l'exposition Flux, le Musée d'art contemporain de Montréal a attiré un nombre record de 124 000 spectateurs, qui ont parcouru les salles de l'institution où se déployaient une trentaine d'œuvres du diplômé et artiste David Altmejd (B.A. arts visuels, 1998; Prix Reconnaissance UQAM 2010).

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE