Un coup de pouce de Sundance

La cinéaste Juliette Gosselin reçoit un prix destiné à encourager la relève féminine au festival de Sundance.

25 Janvier 2016 à 14H53

Affiche du film Mes anges à tête noire

Juliette Gosselin (certificats scénarisation cinématographique et création littéraire, 2013), étudiante au baccalauréat par cumul de programmes, et Florence Pelletier, de l'Université Concordia, ont remporté un trophée Horizon (Horizon Award) dans le cadre du festival du film de Sundance pour leur court métrage Mes anges à tête noire, réalisé en 2013. Ce prix vise à les encourager à poursuivre leur carrière dans le milieu du cinéma, où les femmes sont sous-représentées. Accompagné d'une bourse de 5000 dollars, ce prix s'adresse en particulier aux jeunes femmes cinéastes, étudiantes ou récemment diplômées. Les lauréates reçoivent un accès gratuit et illimité au festival de Sundance et à toutes ses activités (projections, séminaires, ateliers, etc.) ainsi que du soutien et des conseils de femmes œuvrant dans l'industrie cinématographique afin de leur permettre d'établir des contacts auprès de producteurs et de distributeurs.

Cette année, les cinéastes primées vont bénéficier du soutien et du mentorat des cofondateurs du prix Horizon, les productrices Lynette Howell (A Place Beyond the Pines) et Christine Vachon (Boys Don't Cry) et de l'agent et producteur indépendant Cassian Elwes (Dallas Buyers Club).

Le court métrage des deux apprentis cinéastes, qui raconte l'histoire d'une femme aux prises avec un handicap, a été choisi parmi 483 films soumis par des candidates provenant de collèges et d'universités des quatre coins du monde.

Le festival du film de Sundance se poursuit jusqu'au 31 janvier prochain, en Utah, aux États-Unis.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE