Sous le ciel de Paris

La Maison des étudiants canadiens à Paris célèbre son 90e anniversaire.

20 Octobre 2016 à 16H23

La Maison des étudiants canadiens est située au sein de la Cité internationale universitaire de Paris.Photo: Cité internationale universitaire de Paris

Une quarantaine d'étudiants montréalais, dont quatre de l'UQAM, séjournent présentement à la Maison des étudiants canadiens (MEC), qui célèbre cette année son 90e anniversaire. Située au sein de la Cité internationale universitaire de Paris, «c'est le milieu de vie idéal pour les étudiants canadiens», affirme fièrement Louis Jolin, directeur de la MEC et professeur associé au Département d'études urbaines et touristiques de l'École des sciences de la gestion.

La Cité internationale universitaire de Paris, rappelons-le, a été construite comme projet de paix après la Première Guerre mondiale. Elle compte 40 maisons et résidences universitaires, certaines étant rattachées à des pays en particulier, comme la Maison des étudiants canadiens. Cette dernière, fondée en 1926, possède 150 unités d'hébergement (chambres, studios et petits appartements) qu'elle met à la disposition des étudiants, mais aussi des chercheurs et des artistes. «Nous accueillons surtout des étudiants de deuxième et troisième cycle, mais parfois aussi des étudiants du baccalauréat en échange de mobilité», précise Louis Jolin.

Louis Jolin, directeur de la MEC.Photo: Émilie Tournevache

Avec environ 6000 résidents par trimestre et près de 140 nationalités représentées, la Cité internationale universitaire est un lieu de partage enrichissant. «La Maison des étudiants canadiens adhère à l'un des grands principes de la Cité internationale universitaire: le "brassage", révèle Louis Jolin. Cela implique qu'entre 25 et 30 % des étudiants qui sont admis à la MEC sont hébergés dans d'autres maisons. Cela favorise la mixité culturelle, car chaque maison accueille ainsi 20 à 60 nationalités différentes.»

Environ 66 % des étudiants canadiens qui sont de passage à la MEC proviennent du Québec. «L'autre tiers provient surtout de l'Ontario, de la Colombie-Britannique et de l'Alberta», note Louis Jolin. Les étudiants de l'UQAM qui séjournent actuellement à la MEC, ajoute-t-il, sont inscrits aux cycles supérieurs en linguistique, histoire, histoire de l'art et études culturelles.

Plusieurs activités culturelles ont eu lieu au cours de l'année pour souligner le 90e anniversaire de la Maison, dont une exposition des œuvres du peintre Marcel Baril, qui y a travaillé pendant 27 ans, de 1955 à 1982. D'autres expositions d'artistes canadiens et français ont eu lieu, de même que des concerts. «Nous sommes également allés à la rencontre des responsables universitaires canadiens, le 27 septembre dernier, à Montréal, souligne Louis Jolin. Marcel Pochard et Carine Camby, respectivement président et déléguée générale de la Cité internationale universitaire de Paris, de même que Robert Panet-Raymond, président du Comité au Canada de la MEC, et Magali Bricaud, attachée scientifique au Consulat général de France à Québec, m'accompagnaient. Nous avons profité de ce séjour pour organiser une fête réunissant plus de 200 anciens étudiants  ayant séjourné à la MEC au cours des 50 dernières années.» La MEC a hébergé d'illustres personnalités, ajoute-t-il, parmi lesquelles Pierre-Elliott Trudeau, Louise Beaudoin, Gaston Miron et Rock Demers.

En poste depuis 2013, Louis Jolin terminera son mandat en juin prochain. Son ou sa successeur(e) proviendra-t-il (elle) de l'UQAM? «Plusieurs Uqamiens ont dirigé la Maison des étudiants canadiens au cours des dernières années, rappelle le directeur. Ce fut notamment le cas de Louise Richard (2007-2011), Marcel Samson (2002-2007), Guy Berthiaume (1999-2001) et Claudette Houle (1992-1996).»

La MEC en images

Dans le contexte de son 90e anniversaire, la Maison des étudiants canadiens a demandé à la réalisatrice Anaïs Barbeau-Lavalette de réaliser une série de courts métrages documentaires et promotionnels qui mettent en vedette des résidents et des ex-résidents de la MEC.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE