La joie de lire

L'UQAM participe pour la 13e année consécutive à la campagne La lecture en cadeau.

8 Novembre 2016 à 9H48

La campagne La lecture en cadeau vise à recueillir des livres neufs pour les enfants défavorisés de 0 à 12 ans.
 

Pour la 13e année consécutive, l'UQAM participe, jusqu'au 9 décembre prochain, à La lecture en cadeau, une campagne qui vise à recueillir des livres neufs pour les enfants défavorisés de 0 à 12 ans. Créée en 1999 par la Fondation pour l'alphabétisation, l'initiative a pour but d'initier les enfants aux joies de la lecture et de prévenir l'analphabétisme et le décrochage scolaire. L'an dernier, le volet uqamien de la campagne a permis de récolter 1004 livres neufs et 729 dollars en dons. Avec un tel résultat, l'UQAM figure désormais au panthéon des plus importantes collectes institutionnelles de la campagne.

«Nous sommes de plus en plus reconnus auprès des bénévoles de La Lecture en cadeau, précise Maude Béland, conseillère en relations de presse à la Division des relations avec la presse et événements spéciaux du Service des communications et directrice de la campagne uqamienne depuis trois ans. La campagne de l'UQAM est souvent citée en exemple et nos choix de livre sont appréciés des bénévoles et des enfants», poursuit celle qui s'est donné pour mission cette année de recueillir 1000 volumes.

En collaboration avec le Bureau des diplômés et de sa directrice Joëlle Ganguillet, Maude Béland a eu l'idée d'inviter des diplômés, auteurs et illustrateurs jeunesse à participer à la campagne. Les auteurs Danielle Simard (La petite rapporteuse de mots), Brigitte Huppen (Vlad et moi et les nids-de-poule) et Robert Soulières (Le bal des chenilles), entre autres, ont répondu à l'appel en donnant plusieurs exemplaires de leurs livres.

Pour contribuer à La lecture en cadeau, il suffit d'acheter un livre neuf et de se procurer le sac à l'effigie de la campagne auprès d'un des bénévoles ou dans les bibliothèques participantes (voir la liste plus bas). On leur remet ensuite le sac ou on le dépose dans la boîte prévue à cet effet dans les bibliothèques ou à la COOP UQAM. La Fondation pour l'alphabétisation a mis en ligne une nouvelle vidéo mettant en vedette Salomé Corbo, porte-parole de la collecte depuis 2014, qui explique comment participer à la campagne.

Comme les volumes seront remis aux enfants en mai prochain, on doit éviter les livres de Noël. Si on tient à offrir un volume en série (les Harry Potter, par exemple), on priorise le premier tome. On s'assure également d'acheter un livre de lecture et non un livre de dessin, d'autocollants ou un cahier d'exercice. Les enfants préfèrent les volumes à caractère ludique: histoires, romans, bandes dessinées, livres cartonnés, etc. En panne d'inspiration? On peut consulter la Sélection de livres pour jeunes, édition 2016-2017 de Communication-jeunesse, un site web dédié à la littérature jeunesse.

«Achetez selon vos coups de cœur», suggère Maude Béland, qui s'implique dans la cause depuis 2011. La COOP UQAM propose chaque année une sélection vraiment chouette de livres jeunesse, rappelle-t-elle. Il est aussi possible de faire des dons en argent qui serviront à la logistique du programme en communiquant directement avec la conseillère à l'adresse beland.maude_n@uqam.ca. Pour ceux qui n'ont pas le temps d'acheter un livre, la jeune femme offre aussi un service de magasinage personnalisé.

Deux ventes de livres

En collaboration avec la Faculté des sciences de l'éducation, la COOP UQAM organisera deux ventes de livres jeunesse dans le hall du pavillon Paul-Gérin-Lajoie (N) le mercredi 16 novembre et le jeudi 1er décembre, de 11 h à 14 h.

Les personnes intéressées à participer à la Lecture en cadeau peuvent remettre un livre neuf à l'une des personnes suivantes: Michel Adès (PK-5225); Hélène Bédard (N-2230); Maude Béland (A-R820); Julie Carle (DE-2220); Lucie Chartrand (J-4057); Josée Corriveau (DE-2270); Louise Dumont (A-1655); Katrina Côté Girard (B-1135); Geneviève Gagné (A-1650); Hélène Harnois (DS-4951); Claude Labrecque (J-1784); Michèle Lemay-Tardif (DS-2356); Jessica Payeras-Robles (DS-2539); Nathalie Potvin et Louise Marquis (D-5800); Elizabeth Reid (J-4075) et Hien-Minh Tsang (DS-5140).

On peut aussi déposer son livre au SEUQAM (A-2360); à la COOP UQAM (J-M205), au Kiosque d'accueil et renseignements (J-M320) et aux bibliothèques suivantes, à l'attention de Marieline Gagnon: Bibliothèque centrale (A-M100), Bibliothèque des sciences juridiques (A-2164), Bibliothèque des sciences de l'éducation (N-1000) et Bibliothèque des sciences (KI-R145).

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE