Notes vagabondes

L'exposition présente près d'une centaine d'affiches réalisées par le professeur Nelu Wolfensohn.

17 Novembre 2016 à 16H51

MÉXICO-CANADA, 70 ans de relations diplomatiques, 2014, par Nelu Wolfensohn / Affiche sélectionnée à la Biennale internationale de l’affiche, La Paz, Bolivie, 2015; et à la Golden Bee Biennale internationale de l’affiche. Moscou, Russie, 2016. Illustration: Nelu Wolfensohn

Le Centre de design présente Notes vagabondes, une rétrospective des œuvres de Nelu Wolfensohn, affichiste et professeur à l’École de design. Plus de 90 affiches, la plupart sélectionnées dans le cadre des concours internationaux, témoignent de l’actualité politique, sociale ou culturelle, à l'échelle québécoise et internationale.

Traitant de thèmes aussi divers que les droits de l’homme, le terrorisme, les universités, les arts, le design ou la psychanalyse, Nelu Wolfensohn manie, en grand professionnel de l'image, les symboles, les jeux typographiques et le dialogue entre formes et mots. Dans ses affiches, le concept demeure une préoccupation essentielle et son discours graphique s’inscrit avant tout dans la logique d'une communication forte, de préférence allégorique, qui prédomine l'aspect esthétique du projet.

Ses affiches, parfois choquantes, peuvent se vêtir de poésie et de beauté, car souvent, le coup de poing visuel de Nelu Wolfensohn est contenu dans un somptueux gant de velours, écrit la commissaire de l'exposition, Jocelyne Le Bœuf, directrice recherche et valorisation des Design Labs de l’École de design Nantes Atlantique, en France.

Un catalogue

L’exposition est accompagnée d’un catalogue intitulé Notes vagabondes. Métaphores et mémoire dans les affiches de Nelu Wolfensohn. Dirigé par Jocelyne Le Bœuf, l'ouvrage contient des textes de Diane Charbonneau, conservatrice des arts décoratifs et contemporains au Musée des beaux-arts de Montréal, d'Adriana Dredge, critique d’art et anciennement Senior Lecturer à l'University of the Arts de Londres, et de Ronald Jr. Filion-Mallette, designer et professeur à l’École de design.

Né à Bucarest, en Roumanie, Nelu Wolfensohn s’installe à Montréal en 1976. Après plusieurs années de travail en tant que directeur artistique de Graphisme Lavalin, il devient professeur à l’École de design en 1992. Parmi ses nombreux projets, on compte Concepts pour tous, la toute première banque d’images gratuites sur le web consacrée aux causes humanitaires.

Dans son enseignement, Nelu Wolfensohn porte une attention particulière aux problématiques de la conceptualisation et de la réalisation de dossiers de design. Ainsi, de 2002 à 2015, à l’occasion des élections municipales, provinciales ou fédérales, ses étudiants ont créé des campagnes parallèles, qui frappent par leur originalité et leur audace.

Les œuvres du professeur se retrouvent dans des musées, des bibliothèques et des collections privées, entre autres dans la collection permanente du Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM). Nelu Wolfensohn est le seul affichiste canadien dont le travail figure dans le livre Arts décoratifs et design du MBAM, paru en 2012. Il était aussi l’unique designer canadien invité à la World’s Best Poster Designers Exhibition, qui s’est déroulée en 2015, dans le cadre du premier Festival international d’affiches de Shenzhen, en Chine.

L'exposition est présentée au Centre de design jusqu'au 11 décembre.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE