Membre du CLACSO

Le Réseau d'études latino-américaines de Montréal se joint au Conseil latino-américain de sciences sociales.

29 Novembre 2016 à 12H09

La ville de Caracas au Venezuela, où l'affiliation du RÉLAM au Conseil latino-américain de sciences sociales a été entérinée. Photo: Schiskin/Wikimedia Commons

Le Réseau d'études latino-américaines de Montréal (RÉLAM), cofondé et codirigé par le professeur du département de sociologie Victor Armony, est devenu membre avec le statut de «centre associé» du Conseil latino-américain de sciences sociales (CLACSO). Institution internationale non gouvernementale créée en 1967 dans le but d'élargir la coopération académique, de promouvoir la recherche et de participer aux grands débats publics sur le développement durable, les inégalités et la diversité, le CLACSO est le plus vaste réseau au monde dédié aux études sur l'Amérique latine. Il regroupe 587 centres de recherche universitaires dans 46 pays d'Amérique latine, d'Amérique du Nord et d'Europe.

Selon ses codirecteurs, Victor Armony et Françoise Montambeault, de l'Université de Montréal, la décision d'admettre le RÉLAM comme centre associé, approuvée par l'Assemblée générale de CLACSO tenue à Caracas au Venezuela en novembre 2016, démontre la vitalité et le potentiel du réseau montréalais. Les liens avec le CLACSO offrent un accès privilégié à ses programmes académiques et à ses activités de diffusion.

Fondé en 2014, le RÉLAM est un réseau interdisciplinaire d'échanges, de coopération et de diffusion dans le domaine des études latino-américaines en sciences humaines et sociales qui regroupe une cinquantaine de chercheurs et d'étudiants des universités montréalaises. Le Laboratoire interdisciplinaire d'études latino-américaines (LIELA) est l'antenne du RÉLAM à l'UQAM.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE