L'université en plein air

Les conférences Libres cours sont de retour aux Jardins Gamelin.

30 Août 2016 à 16H51

Les jardins Gamelin.Photo: Nathalie St-Pierre (archives)

«Pour mieux vivre Montréal» est le thème de la troisième édition de Libres cours, une série de trois mini-conférences publiques qui auront lieu le mardi à 17 h 30 aux Jardins Gamelin. Ces conférences éclair données par des étudiants aux cycles supérieurs sont organisées par l'UQAM et le magazine Nouveau Projet dans le cadre de la programmation automnale des Jardins Gamelin, l'aménagement saisonnier de la place Émilie-Gamelin réalisé par le Partenariat du Quartier des spectacles (PQDS), en collaboration avec l’organisme montréalais Pépinière & Co. Chaque étudiant disposera d'une vingtaine de minutes.

Programmation des mini-conférences:

L'horticulture: un moyen d'intervention sociale?

6 septembre

Intervenante psychosociale et candidate à la maîtrise en travail social, Geneviève Tousignant donnera le coup d'envoi des conférences. L'étudiante discutera des bienfaits de l'horticulture en lien avec l'intégration socioprofessionnelle des jeunes adultes.

Le chantier: un espace de cocréation ouvert?

20 septembre

Doctorante en communication et architecte de formation, Marie-Claude Plourde propose d'initier le public à la notion de «chantier ouvert» tout en décrivant son expérience au premier lab_fmr 2016 de Montréal, une initiative soutenue par la Ville visant à regrouper des intervenants des domaines de l’aménagement dans le but de repenser l’espace des chantiers de construction en milieu urbain.

Le citoyen: objet ou sujet de recherche?

27 septembre

Candidat à la maîtrise en sociologie, William-Jacomo Beauchemin présentera les grandes lignes du modèle de recherche ouvert aux citoyens, qui mêle recherche participative – où les citoyens sont impliqués comme cochercheurs –, recherche-création et recherche-action – améliorant du coup le rapport des citoyens entre eux et leur environnement. Des études de cas seront aussi analysées.

 

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE