Des Uqamiens à la SRC

Mathieu Marion, Kim Lavoie et Alain-G. Gagnon sont honorés par la Société royale du Canada.

20 Septembre 2016 à 16H17

Le professeur du Département de philosophie Mathieu Marion compte parmi les 89 nouveaux membres élus à la Société royale du Canada (SRC), tandis que Kim Lavoie, professeure au Département de psychologie, a été nommée membre du Collège de nouveaux chercheurs et créateurs en art et en science. L'élection à la SRC constitue un grand honneur pour les universitaires travaillant dans les domaines des arts, des lettres et des sciences.

Alain-G. Gagnon

Le professeur du Département de science politique Alain-G. Gagnon, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en études québécoises et canadiennes, a pour sa part été élu à titre de président-désigné de l'Académie des sciences sociales de la SRC. Précurseur des études comparées  sur les sociétés plurinationales au sein des espaces fédéraux ou en voie de fédéralisation, il est aujourd’hui considéré comme une autorité et une référence incontournable sur ces questions dans de nombreux pays. Il est membre de la Société royale depuis 2008. 

Mathieu Marion. Photo: Nathalie St-Pierre

Membre du Centre interuniversitaire de recherche sur la science et la technologie (CIRST) et de l'Institut des sciences cognitives, Mathieu Marion est un spécialiste reconnu pour ses contributions originales à la philosophie des mathématiques et de la logique, ainsi qu’à l’étude de la pensée de Ludwig Wittgenstein, l’un des plus importants philosophes du 20e siècle. Il s’est démarqué par son apport novateur en histoire de la philosophie analytique, avec de nouvelles interprétations qui ont redonné à des auteurs importants, mais méconnus, la place qui leur revient.

Kim Lavoie.

Kim Lavoie est appréciée internationalement pour ses recherches en médecine comportementale sur la prévention des maladies chroniques. Ses quelque 130 publications ont eu un impact majeur au sein de la communauté scientifique internationale. La chercheuse occupe plusieurs fonctions prestigieuses, telles que la présidence du Réseau canadien pour le changement des comportements de santé. L’importance de son travail a été soulignée par plusieurs prix au Canada.

Les individus nommés au Collège de nouveaux chercheurs et créateurs en arts et en science de la SRC représentent la nouvelle génération de l'excellence intellectuelle, scientifique et artistique au Canada. Le mandat de ce Collège, créé en 2014, est de rassembler des chercheurs, des artistes et des scientifiques qui sont à un stade productif de leur carrière.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE