Comprendre la transparentalité

La doctorante Marie-Pier Petit compte parmi les lauréats du concours Étudiants-chercheurs étoiles.

5 Juillet 2016 à 14H10

Marie-Pier Petit

Marie-Pier Petit, doctorante en psychologie, fait partie des trois lauréats du mois de juillet du concours Étudiants-chercheurs étoiles des Fonds de recherche du Québec (Nature et technologies, Société et culture et Santé). Ce concours vise à reconnaître l'excellence de la recherche réalisée par les étudiants de niveau universitaire, les stagiaires postdoctoraux et les membres d'un ordre professionnel en formation de recherche avancée, et ce, dans toutes les disciplines couvertes par les trois Fonds de recherche du Québec.

La doctorante a reçu un prix de 1000 dollars du Fonds Société et culture pour son article intitulé «Transparentalités: entre mythes, réalités... et hétéronormativité» (document PDF) paru dans Familles LGBT: le guide (Éditions du remue-ménage). Cet ouvrage, publié sous la direction de Mona Greenbaum, directrice générale de la Coalition des familles lesbiennes, gaies, bisexuelles et trans (LGBT), se veut une source d'information vulgarisée pour les parents et futurs parents de la communauté LGBT, tout en répondant à certains de leurs questionnements et inquiétudes quant aux enjeux qu'ils vivent au quotidien et au moment de fonder une famille. Le guide s'adresse également au grand public ainsi qu'aux professionnels susceptibles d'intervenir auprès de ces familles (garderie, école, clinique de fertilité, milieu juridique, etc.).

Les chapitres (2,3 et 11) rédigés par Marie-Pier Petit contribuent de manière significative au développement des connaissances des personnes transgenres et du champ d'études sur la famille, en particulier la diversification des configurations familiales et l'évolution des rôles parentaux, ainsi qu'aux théories sur le genre, amorçant notamment des réflexions quant à la présomption d'alignement entre sexe, genre et rôle parental.

La doctorante, dont le projet de recherche vise à examiner le rôle parental des personnes transgenres qui élèvent des enfants tout en décrivant la diversité des expériences parentales vécues par ces parents et leur famille, effectue ses travaux sous la supervision des professeures Danielle Julien, du Département de psychologie, et Line Chamberland (co-directrice), du Département de sexologie.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE